15 plus belles bastons des films du Marvel Cinematic Universe

On aime les films de Marvel Studios pour différentes raison : la continuité, l’humour, ou l’émotion. Mais il y a une chose qui fait plaisir à n’importe quel spectateur : une bonne vieille baston. Et dans ce domaine, le MCU regorge de scènes incroyables. Voici 15 bastons qui resteront dans les annales du studio Marvel !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Le Marvel Cinematic Universe ne manque pas de scènes de combats spectaculaires, de l’invasion de New York dans Avengers au champ de bataille du Wakanda dans Avengers : Infinity War. Faisons le point sur les combats les plus marquants de Marvel Studios !

 

 

Captain America dans l’ascenseur (Captain America : le Soldat de l’hiver)

Captain America : Le Soldat de l’hiver (image © Marvel Studios)

Dans cette scène de Captain America : le Soldat de l’hiver, on retrouve le Steve Rogers qu’on aime tous : le soldat à la fois puissant mais aussi intelligent et badass. Le principe de ce combat est simple : Captain America prit au piège dans un ascenseur avec une dizaine de combattants ! Parmi eux, un certain Brock Rumlow, un agent d’Hydra qu’on retrouvera dans Civil War sous le masque de Crossbones ! Dans la mêlée qui s’en suit, Steve Rogers doit s’adapter à l’espace exigüe de la cabine. Il utilise toute sa ruse et ses techniques de combat pour se libérer de ses adversaires et les mettre hors de combat… avant de s’enfuir en sautant dans le vide !

 

 

La scène d’évasion Yondu et sa flèche tueuse (Les Gardiens de la Galaxie 2)


L’histoire du cinéma regorge de scènes d’évasion et/ou de combats en prison. Mais celle du film Les Gardiens de la Galaxie 2 est particulièrement originale e amusante. Et nous donne l’occasion de découvrir en détail les pouvoirs de Yondu. Sa flèche rouge traverse les corps de ses adversaires et les murs de la prison laissant derrière elle une jolie trainée rouge. C’est l’arme idéale pour se débarrasser d’un maximum d’ennemis en un minimum de temps.

 

 

Iron Man contre Whiplash (Iron Man 2)

Iron Man 2 (image © Marvel Studios)

Parfois, pour avoir un beau combat, il faut un décor exotique et surprenant. Le combat entre Iron Man et Whiplash se déroule sur la piste du Grand Prix de Monaco de formule 1. Venu faire la peau à Tony Stark, Whiplash commence par faire exploser la voiture du héros sur la piste. À l’aide de ses fouets électriques, il découpe carrément sa formule 1 en deux ! Au début, Tony Stark est désavantagé, car il n’a pas encore son armure d’Iron Man. Il gagne un peu de temps quand Pepper Potts et Hogan défoncent Whiplash avec une berline. Un répit de courte durée, mais qui permet à Tony de récupérer la mallette contenant son armure. Et là, c’est un nouveau combat qui commence ! Si les fouets électriques de Whiplash mettent à mal l’armure du héros, ce dernier retournent rapidement la situation à son avantage.

 

 

La bataille de l’aéroport (Captain America : Civil War)

Captain America : Civil War (image © Marvel Studios)

À LIRE AUSSI : 10 adaptations de comics réussies (et 7 complètement ratées)
Une des meilleures batailles
de tout le MCU ! Cette scène fait partie des moments intenses du film Captain America : Civil War. On y trouve de quoi faire frissonner de plaisir tous les lecteurs de comics ! Dans la grande tradition des comics Marvel, 2 camps s’affrontent : celui d’Iron Man et celui de Steve Rogers. Et ils ne vont pas se faire de cadeau ! S’il y a beaucoup moins de personnages que dans le comics originel, les frères Russo, les réalisateurs, s’arrangent pour donner l’impression d’une énorme bataille. C’est l’occasion de voir des 1 contre 1 complètement déments ! Point d’orgue de cette bataille : Ant-Man se transforme en un géant de plusieurs mètres de haut ! Cette scène marque aussi l’arrivée de Spider-Man dans le MCU puisqu’il y fait sa première apparition.




A propos Stéphane Le Troëdec 119 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.