10 super-héros LGBTQ parmi les plus célèbres du comics mainstream

Constantine

John Constantine (image © DC Comics)

Anti-héros et spécialiste de la magie noire et de l’occulte, Constantine est aussi bisexuel. Même si la plupart du temps dans les comics, il est attiré par des femmes. C’est Brian Azzarello qui révèle sa bisexualité au cours de son run sur la série Hellblazer. Dans la série tv adaptée du comics, les producteurs font le choix de ne pas développer la sexualité du personnage, dissimulant ainsi sa bisexualité. Une décision qui avait causé la colère de certains fans du personnage.

 

 

Iceberg

Iceberg (image © Marvel Comics)

En 2015, All-New X-Men 40 réserve une énorme surprise aux lecteurs. Au cours de cet épisode, la jeune Jean Grey fouille dans l’esprit d’Iceberg. Elle révèle alors à tout le monde que Bobby Drake est homosexuel. Résumons : Marvel fait  donc d’un des plus anciens mutants de la firme un super-héros « officiellement » gay ! Du coup, Iceberg est sans contestation possible le personnage homosexuel Marvel le plus connu et le plus ancien. Un coming-out tonitruant. Ce choix a bien entendu soulevé de nombreuses polémiques, notamment chez les lecteurs pour qui Iceberg ne pouvait PAS être gay. En effet, rien dans le passé de Bobby Drake ne laissait entendre qu’il pouvait être homosexuel.

 

 

Apollo et Midnighter

Apollo et Midnighter (image © DC Comics)

À l’origine, Apollo et Midnighter sont un pastiche de Superman et Batman. Sauf qu’ils vont rapidement dépasser le statut de clin d’œil. À la fin des années 90, Apollo et Midnighter sont parmi les tout 1ers super-héros homosexuels à profiter d’une véritable reconnaissance de la part des lecteurs de comics mainstream. Quand l’univers Wildstorm est fusionné avec l’univers DC, et malgré les chamboulements qui accompagnent cette fusion, l’éditeur DC ne modifie pas les personnages, qui conservent leur orientation sexuelle.

La suite ? Page suivante !




A propos Stéphane Le Troëdec 247 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.