X-Ray Robot n°1 : Quand un Michael Allred peu inspiré propose un concept de SF surprenant

X Ray Robot 1 Bannière
© Dark Horse Comics.

X-Ray Robot est la nouvelle mini-série de science-fiction de Michael Allred éditée par Dark Horse, Ce 1er numéro propose à la fois un concept surprenant et un personnage principal terne.
■ par Christophe Colin

 

 

X Ray Robot 1 Armure Transport
© Dark Horse Comics.

Un concept de science-fiction surprenant

Max Wilding est un scientifique travaillant sur la théorie du voyage inter-dimensionnel. Il reçoit un jour la visite de X-Ray Robot, son moi du futur venu de 277 ans dans l’avenir. Ce dernier a besoin de son aide pour combattre le Nihiliste Ultime, un vilain venu d’une autre dimension déterminé à détruire la vie avant le Big Bang. Max et X-Ray Robot vont devoir s’allier et explorer différentes lignes temporelles pour l’affronter. Au moins, on ne peut pas reprocher à Michael Allred, cocréateur de X-Statix avec Peter Milligan, de ne pas proposer un concept peu intéressant. Il est dommage qu’il ne l’utilise pas complétement n’explorant dans ce 1er numéro que la surface de cette nouvelle idée qui n’est présentée qu’à sa fin.

 

 

X Ray Robot 1 Voyage
© Dark Horse Comics.

Michael Allred peu inspiré

A la lecture de la fin de ce comics, on sent que Michael Allred ne fait que le minimum n’explorant qu’une partie de ce concept. Il manque dans X-Ray Robot une partie de la folie présente dans ses autres concepts, de Madman à Red Rocket 7. On a l’impression que le côté froid et distant de la théorie scientifique pure a investi toutes les pages de ce magazine. La pop colorée présente dans le graphisme d’Allred est ici absente, la couleur grise prédominant et une petite touche violette étant seulement présente. Si le scénariste Mike Allred propose un concept surprenant mais peu utilisé, le dessinateur Mike Allred est heureusement plus inspiré. Il délivre des pages graphiquement réussies surtout quand Max et X-Ray se rencontrent.

 

X Ray Robot 1 Voyage Intérieur
© Dark Horse Comics.

Un personnage central peu intéressant

Max Wilding manque cruellement de personnalité. On sent que sa vie familiale ne lui suffit plus et qu’il veut obtenir plus grâce à la science. La façon dont il est décrit par Allred est assez sommaire. On n’en apprend finalement peu sur lui, sa famille, ses obligations envers elle et ce qu’il veut réellement. Il en est de même pour X-Ray Robot qui n’apparaît que vers la fin de ce comics. Il semble plus intéressant que Max mais malheureusement peu présent. Le fait que sa mission réelle ne soit dévoilée qu’à la fin du numéro comme teaser pour le prochain enlève un peu l’intérêt narratif de l’ensemble et rend le récit d’Allred nettement moins intéressant. Il reste heureusement un peu de la magie graphique de cet auteur, ce qui sauve du naufrage ce comics. Pour le moment, je reste assez déçu par le 1er numéro de cette nouvelle mini-série de Mike Allred au vu de sa production habituelle de qualité. ■

X Ray Robot 1 Couverture
© Dark Horse Comics.

 

X-Ray Robot #01 est un comics publié par Dark Horse Comics.




A propos Christophe Colin 63 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.