Venom s’associe au Punisher ! (Funeral Pyre)

Venom s'associe au Punisher ! (Funeral Pyre)

Après s’être allié avec Spider-Man dans la mini-série Lethal Protector, voici Venom associé à l’autre grande figure « grim and gritty » des années 1990 : Frank Castle, alias le Punisher. Les deux anti-héros sont impliqués dans une guerre des gangs qui aboutit à la création de Pyre, un super-vilain oublié (et oubliable).
■ par Doop

 

Oakland, en Californie. Un gang surnommé « les Jadoo » bat à mort un de leurs anciens membres sous les yeux de Gray Russell, un jeune journaliste infiltré dans le groupe. Pris dans un effet de violence collectif, les Jadoo décident de s’en prendre à un passant et à son neveu. Ils jettent le passant par-dessus un toit. Gray Russell réussit à cacher le neveu de la victime et à lui donner un message, que ce dernier doit transmettre à Venom. En effet, Eddie Brock se trouve dans la ville souterraine sous le parc de San Francisco. Le jeune garçon réussit à s’enfuir et à retrouver Venom après une journée d’errance dans les bus et les métros de Californie.

 

Venom s'associe au Punisher ! (Funeral Pyre)
Venom se souvient de son passé de journaliste

 

Le gang des Jadoo

Dans son message, Gray Russell demande de l’aide. Pour être admis dans le gang et ne pas éveiller de soupçons, toute personne doit subir une épreuve initiatique : tirer à l’aveugle dans une foule sinon le prétendant est tué le lendemain. Touché par le destin de son confrère (rappelons qu’Eddie Brock a une formation de journaliste), Venom décide d’intervenir. Mais cette violence n’a pas non plus échappé au Punisher, qui souhaite éradiquer le gang de la surface de la planète. Gray Russell explique au lecteur pourquoi il a choisi d’infiltrer le gang. Il a découvert à la mort de son père que celui-ci était un scientifique travaillant pour Hydra sur un projet de super-soldat. Russell a décidé d’enquêter sur son laboratoire. Sauf que l’immeuble dans lequel se trouve le laboratoire en question a été « annexé » par le gang des Jadoo. Le seul moyen pour infiltrer le building était donc d’intégrer le gang.

 

Venom s'associe au Punisher ! (Funeral Pyre)

 

Venom vs Punisher : premier affrontement

Venom débarque à Oakland où il surprend le Punisher en train de faire un carnage dans les rues de la ville. Il lui explique la situation de Gray Russell mais Castle ne veut rien entendre. Pour lui, le journaliste est aussi coupable que les autres : il doit mourir. Venom affronte le Punisher, le met K.O. avant et l’abandonné inconscient pour sauver Gray. Il est tard et ce dernier doit bientôt tirer à l’aveugle dans la foule. Pendant ce temps, Gray Russell trouve le laboratoire de son père. Le Punisher se réveille et fait des recherches : il apprend que Venom est sensible au feu et aux ondes soniques. Pire : le symbiote mijote une revanche. Grâce à l’équipement à la pointe de la technologie de son van, le Punisher réussit à capturer Venom et à l’emprisonner. Le symbiote arrive toutefois à s’échapper mais c’est trop tard. Gray a fait de nombreuses victimes dans la rue.

 

Venom s'associe au Punisher ! (Funeral Pyre)
Pyre, un super-vilain qui s’est fait très discret depuis son apparition dans Funeral Pyre

 

Venom et le Punisher : dangereuse alliance

Pendant ce temps-là, Venom et le Punisher essayent de retrouver le quartier général des Jadoo. Alors que le Punisher est en mauvaise posture, Venom intervient et lui sauve la vie ! Les deux décident de s’allier et Venom fait promettre à Castle qu’il peut tuer autant de Jadoo qu’il veut mais qu’il ne touchera pas à Gray Russell. Lorsque les 2 anti-héros atteignent le QG des Jadoo et font un massacre, Gray prend peur. Il s’enferme dans le laboratoire de son père et rentre dans une machine qui est censée donner des super pouvoirs. Il se transforme ainsi en Pyre, un super vilain capable de lancer des flammes et des micro-ondes. Effrayé et devenu fou par sa transformation, Pyre attaque Venom et Frank Castle, à qui il reproche de ne pas être intervenus plus tôt.

 

Venom s'associe au Punisher ! (Funeral Pyre)

 

Une conclusion explosive

Si le Punisher attaque directement (ce qui n’a aucun effet car les balles fondent avant d’atteindre Pyre), Venom est perturbé et se sent coupable. Frank, blessé, retourne dans son van où son ami et allié Microship lui indique une procédure à suivre pour arriver à bout du vilain. Malheureusement, cela ne fait qu’amplifier les pouvoirs et la folie de Pyre. Finalement, Venom arrive à coincer Pyre sous un container. Mais le bâtiment prend feu et les 2 sont piégés. Le van du Punisher ouvre toutefois une voie : Venom s’enfuit, laissant Pyre pris dans l’explosion. Les 2 justiciers s’engueulent, Eddie reprochant à Castle d’être un psychopathe. Ce dernier lui répond que Pyre n’a jamais été innocent et que niveau psychose, il n’a rien à lui envier. Les deux héros partent fâchés avant que la police n’arrive. Dans l’immeuble en feu, on peut toutefois entendre Pyre rire…

 

Venom s'associe au Punisher ! (Funeral Pyre)

Mon avis sur Funeral Pyre

Funeral Pyre propose un scénario basique mais solide, écrit par Carl Potts, un spécialiste du Punisher. Les relations dans le gang et les actions sont un petit peu trop fantasmées pour sembler concrètes mais cela fonctionne. Comme dans Lethal Protector, Marvel décide de ne pas laisser Venom seul et de l’associer à un autre héros populaire des années 90 : le Punisher. Frank Castle est un bon adversaire pour Venom dans la mesure où les deux sont aussi psychopathes l’un que l’autre, tout en étant régis par un code moral (certes un peu biaisé). Dans ces 3 numéros, Carl Potts fait le choix de rendre Castle beaucoup plus inflexible que Brock. Les dessins de Tom Lyle fonctionnent bien, il dessine un bon Punisher et un Venom assez massif et effrayant. Le design de Pyre est peut-être un peu trop daté 1990. Ce n’est pas un problème puisque ce dernier ne sera plus jamais utilisé par aucun scénariste (à peine une brève mention après Civil War).
Vous aimeriez lire Venom : Funeral Pyre en VF ? Vous devrez vous procurez les numéros 4 et 5 du magazine Venom dans la collection Version Intégrale aux éditions Lug. ■




A propos Doop 260 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.