[Rétro Comics] Youngblood 1 : Rob Liefeld quittait X-Force et lançait son équipe de supersoldats chez Image Comics !

comics Youngblood 1
(image © Image Comics)

En 1992, Rob Liefeld fait la nique à Marvel Comics et lance sa nouvelle série chez Image Comics, qu’il a cofondé avec d’autres jeunes vedettes. Son nom ? Youngblood.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

comics Youngblood 1
(image © Megaton Comics)

 

Printemps 1992, Rob Liefeld lance avec Extreme Studios, son label chez Image Comics, le titre Youngblood. Il est alors au sommet de sa carrière sur le comics X-Force, qu’il dessinera jusqu’au numéro 12 en juillet 1992. En réalité, Youngblood est un concept qu’il a imaginé au milieu des années 80. Il l’a déjà vendu en 1987 au petit éditeur Magaton Comics. Cinq ans après, alors qu’il est aux commandes de son studio et de son titre, et au sommet des ventes, il reprend son idée. Pour faire simple, Youngblood est une équipe de superhéros réunie par le gouvernement des États-Unis. Ce 1er épisode de Youngblood se divise en 2 parties, consacrées chacune à une section de l’équipe : la « Away Team » et la « Home Team ». Dans ce 1er épisode de Youngblood, on devine vite que la « Away Team » intervient à l’étranger et que la « Home Team » sur le territoire étatsunien.

 

 

À l’assaut du général Kussein !

comics Youngblood 1
(image © Image Comics)

Commençons par la Youngblood « Away Team ». L’épisode s’ouvre sur un journal télévisé. Le Président annonce l’envoi de « forces spéciales » expérimentées dans les territoires occupés d’Israël pour contrer Kussein, un général irakien, dont le nom nous rappelle celui de Saddam Hussein. Rappelons que cet épisode a été publié en 1992. Focus sur le terrain des opérations au Moyen Orient : ces forces spéciales sont en réalité une équipe de soldats disposant de superpouvoirs. Nous faisons donc la connaissance de ces nouveaux personnages : Sentinel le leader en armure, le sauvage Cougar, Psi-Fire, Brahma, Combat et Riptide. Et ils sont venus en découdre avec Kussein lui-même.

 

 

Oops, I did it again !

comics Youngblood 1
(image © Image Comics)

Très vite, il semble évident que les soldats et les tanks de Kussein ne font pas le poids. Pour être honnête, ils se font balayer. Tout au plus, il y a bien un soldat en armure de combat qui donne un peu de fil à retordre à Cougar et Combat. Mais bientôt, quand ils tiennent enfin Kussein, Psi-Fire prend un peu trop son rôle à cœur : il fait exploser la tête du général devant ses collègues. Ceux-ci ne semblent pas si surpris de ce pétage de plomb, voire un peu blasés. En effet, Psi-Fire ait déjà craqué ainsi par le passé. La dernière page est une reproduction de la une de US Today expliquant que le tyran irakien s’est suicidé en dégoupillant une grenade avec les dents (hum). Bref, la vérité est dissimulée au grand public. On nous cache tout, on nous dit rien.

 

LIRE AUSSI : Nous sommes les Nouveaux Mutants : Rob Liefeld se taille la part du lion dans une anthologie dédiée aux jeunes mutants de Marvel Comics !

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 512 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*