Powers of X n°4 : Jonathan Hickman largue les lecteurs des X-Men ! [avis]

(image © Marvel Comics)

Pour la fin de ce 2e tiers de la série et après 2 ou 3 épisodes très linéaires, Jonathan Hickman retombe dans ses travers. On pouvait s’attendre à une convergence des différentes histoires, mais le scénariste complexifie à l’extrême son récit, quitte à laisser le lecteur sur le bord de la route !
■par Doop

 

(image © Marvel Comics)

 

Retour aux fondamentaux

Je dois vous avouer que cela m’a fait un peu bizarre de retrouver la structure des fameux moments alternatifs, c’est à dire ces instants se passant dans le passé, le présent et le futur. Je trouve que ces derniers ont perdu un peu de valeur dans la mesure où l’avant dernier épisode de Powers of X nous avait révélé qu’il ne s’agissait pas de notre propre ligne temporelle. De fait, je pensais que la description de ces instants nous permettraient d’aboutir à une nouvelle définition de la série, tout du moins à paver la route vers une ligne temporelle connue ou pas. Et il faut que je vous avoue que j’ai été assez déçu. Deux des lignes temporelles développées dans Powers of X n°4 n’apportent pas grand-chose et sont à priori assez mal réalisées. La 3e, celle qui m’intéressait le plus et qui parlait de conscience collective, s’enlise quant à elle dans une complexité qui m’a totalement perdu. Powers of X n°4 peut heureusement toujours compter sur les dessins haut de gamme de RB Silva. Avant de passer aux spoilers, il est toujours utile de remarquer que pour l’instant les 2dessinateurs Pepe Larraz et RB Silva tiennent le rythme ! S’ils arrivent au bout, ce sera certainement un point fort de toute la série.

 

(image © Marvel Comics)

 

///// Attention, partie spoilers et hypothèses /////

Je vais à partir de maintenant SPOILER l’intrigue.

 

Un Mr Sinistre sinistré

Retour dans le passé. Après avoir recruté Magneto, notre groupe se dirige vers l’île de Sinistre pour faire un pacte avec ce dernier. Première remarque : nous ne voyons que Xavier et Magneto et Moira a disparu. Pour l’un des personnages les plus importants de la série, on ne la voit pas beaucoup finalement. Deuxième remarque : Mr Sinistre est décrit comme un véritable bouffon, faisant des blagues et pas très mystérieux finalement. Je dois vous avouer que je n’ai pas suivi les derniers développements concernant le personnage, mais je pensais qu’Hickman allait faire quelque chose de beaucoup plus sérieux avec lui. Peut-être que cela correspond à ce qu’on a fait de Sinistre, mais je n’ai pas reconnu le grand manipulateur d’Infernoou de plein d’autres récits des X-Men. Cela peut en revanche permettre d’expliquer les fameuses « résurrections » vues dans les tout premiers épisodes et qu’on aurait pu, au premier abord, attribuer à Krakoa. Si le fait de placer Sinistre dans Powers of X n°4 paraît complétement crédible (c’est quand-même le spécialiste du clonage mutant), la manière dont il est écrit m’a vraiment semblé bizarre. Nous avons de plus deux pages de brèves assez cryptiques que je n’ai pas réussi à déchiffrer totalement mais qui risquent de ne pas avoir énormément de sens.

Un Krakoa « craqué ». Nous voici quelques mois avant le « présent » actuel. Un Xavier sans masque (c’est la 1re fois qu’on le voit ainsi dans cette ligne temporelle) amène Cypher/Doug Ramsey sur Krakoa pour que celui-ci commence à déchiffrer son langage. C’est très joli, RB Silva se fait vraiment plaisir mais finalement cela n’apporte pas beaucoup d’explications. On avait déjà vu le lien Doug/Krakoa, et cette longue scène n’apporte donc pas beaucoup d’infos. La page d’explication non plus. Nous nous retrouvons avec l’histoire de Krakoa, ses origines et encore une fois, je ne sais pas si c’est cohérent avec ce qui a été développé dans les récents numéros de X-Men. En tout cas, Hickman redéfinit ses origines (il me semble que c’était une île qui avait muté suite à une explosion nucléaire) en y intégrant Apocalypse et ses cavaliers, que je n’ai pas reconnus en dehors de quelqu’un qui pourrait ressembler à une version féminine de Firelord (Frankie Raye ?). Je n’arrive pas à trouver de lien avec les mutants et la temporalité est loin d’être claire. Doug semble être mis au courant des projets de Xavier via un lien télépathique, et on pourrait presque se demander si ce n’est pas lui sous le fameux casque finalement.

 

(image © Marvel Comics)

 

Un futur décomposé

Quant à la partie sur le futur, elle m’a complètement déboussolé. Il a fallu que je la relise 2 ou 3 fois pour avoir une idée de ce que cela raconte. L’intrigue est totalement obscure et il faut réellement s’accrocher pour espérer comprendre ce qui se passe. Selon toute vraisemblance, l’humanité essaye désespérément de trouver un moyen pour réaliser son ascension au sein des phalanx, en se copiant dans des machines. Je ne vois pas de lien avec Powers of X ni même avec les mutants. C’est vraiment trop perché, même pour moi. Il va falloir que Jonathan Hickman commence à nous fournir des réponses et arrête de trop s’éparpiller. C’est la 1re fois qu’un numéro de cette relance me déçoit un peu. ■

(image © Marvel Comics)

 




A propos Doop 260 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.