Marvels : 10 comics inspirés par le chef d’œuvre d’Alex Ross et Kurt Busiek !

suites Marvels Alex Ross Kurt Busiek
(image © Marvel Comics)

En février 2020, Marvel Comics annonce le nouveau projet de Kurt Busiek et d’Alex Ross : The Marvels sera une anthologie qui revisitera les différentes périodes de l’éditeur. La Maison des Idées relance ainsi un genre initié en 1994 par la minisérie Marvels, qui a inspiré pas moins de 10 autres comics !
■ par JB

 

Est-il encore besoin de présenter Marvels, l’œuvre culte de Kurt Busiek et Alex Ross ? Marvels est une minisérie au format prestige entièrement peinte publiée en 1994. Elle a pratiquement créé un genre à part entière. Celui des coulisses de l’Histoire des superhéros vue par des civils. Dans Marvels, il s’agit de Phil Sheldon, journaliste photographe. Avec un mélange d’émerveillement et de peur, P. Sheldon observe l’émergence des superhéros et l’hostilité toujours croissante du public. Après leur rencontre sur Marvels, Kurt Busiek et Alex Ross poursuivent leur collaboration avec Astro City chez Image Comics. Mais le concept de Marvels a continué à inspirer une dizaine de séries ou de one-shots chez Marvel Comics !

 

Marvels n°0

suites Marvels Alex Ross Kurt Busiek
(image © Marvel Comics)

Quelques mois après la conclusion de Marvels, l’éditeur publie un n°0 qui lui sert de préquelle. Ce Marvels n°0 comprend une courte histoire et une série d’esquisses d’Alex Ross. Marvels n°0 adopte le point de vue de la Torche Humaine originelle. Sa perception de son père/créateur, Phineas Horton. La réaction de la foule lors de son éveil, lorsque son corps s’enflamme au contact de l’air. Son isolation sous terre et sa perception du monde extérieur. Et, finalement, sa libération qui marque le début de l’âge des Merveilles. La narration de Marvels n°0 s’arrête lorsque la machine s’apprête à devenir un héros.

 

 

Tales of the Marvels : Blockbuster

suites Marvels Alex Ross Kurt Busiek
(image © Marvel Comics)

Tales of the Marvels : Blockbuster est le 1er one-shot inspiré de Marvels, cette histoire de Mike Baron et Shawn Martinbrough commence lors d’une bataille entre les Quatre Fantastiques, Fatalis, Terrax et le Silver Surfer (Fantastic Four n°260 de John Byrne). L’affrontement fait plusieurs victimes collatérales détaillées dans Tales of the Marvels : Blockbuster : les parents d’un ancien flic devenu détective, Roman. La mère d’une jeune étudiante. Un médecin est grièvement brûlé. Irradié par les pouvoirs cosmiques, un voleur est condamné à courte échéance. L’histoire suit les réactions de chacun. L’un voit sa vie ruinée. Un autre est consumé par son désir de vengeance. L’étudiante reconstruit sa vie, le voleur qui n’a plus rien à perdre s’attaque au Caïd. Et tous attendent le Surfeur, Sauveur pour les uns, le responsable de leurs malheurs pour d’autres.

 


Tales of the Marvels : Wonder Years

suites Marvels Alex Ross Kurt Busiek
(image © Marvel Comics)

Le duo Dan Abnett et Andy Lanning et l’artiste Igor Kordey réalisent Tales of the Marvels : Wonder Years, une courte série en 2 numéros. Savez-vous que le mot « fan » vient du terme « fanatique » ? Cindy Knutz rejoint le fan club de Wonder Man lorsque Simon Williams la sauve pendant un combat contre le mécha Red Ronin (Avengers n°198). Après la bataille, elle retrouve son sauveur inconscient. Il repart lorsque Wonder Man revient à lui, laissant derrière lui ses lunettes rouges que Cindy Knutz conserve précieusement. Lorsque Wonder Man part pour Hollywood et les West Coast Avengers, elle quitte le domicile parental pour l’y suivre, en espérant le croiser. Un jour, elle prend son courage à 2 mains et entre avec un autre fan dans le QG des Avengers locaux, alors qu’il est en train d’être démantelé (Force Works n°1). Une explosion la souffle, et elle apprend la mort de Wonder Man. Mais un héros peut-il vraiment mourir ?

 

À LIRE AUSSI : 12 films de superhéros que vous ne verrez JAMAIS !

(image © Marvel Comics, DC Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 112 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.