Les coulisses du documentaire « Le règne des Superhéroïnes » racontés par les réalisateurs Xavier Fournier et Frédéric Ralière

documentaire le règne des superhéroïnes
(image © Toonami)

Le documentaire « Le règne des Superhéroïnes » est diffusé dès le 24 mai 2021 sur la chaîne Toonami. J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec les réalisateurs Xavier Fournier et Frédéric Ralière afin revenir sur la naissance et la construction de ce projet passionnant.
■ par Stéphane Le Troëdec

 


De Toulouse à Rome, de New York à Brooklyn, Xavier Fournier et Frédéric Ralière, les réalisateurs du documentaire « Le Règne des Superhéroïnes », sont partis à la rencontre d’actrices et d’acteurs de l’industrie des comics. Leur objectif ? Mieux comprendre la place des femmes et son évolution dans la culture des comicbooks !

 

 

Au cours de cet entretien à TopComics, Xavier Fournier et Frédéric Ralière nous racontent les origines du documentaire « Le Règne des Superhéroïnes », ce qui les a poussés à explorer la place et le rôle des femmes dans nos chers comics. Ils reviennent aussi sur quelques anecdotes d’un tournage forcément perturbé par la COVID et comment ils se sont adaptés à ces conditions de préparation très particulières.

 

En 1 h 20 d’interview, vous apprendrez comment Frédéric Ralière et Xavier Fournier ont choisi leurs invités, de Chris Claremont à Trina Robbins en passant par une large sélection d’intervenants allant de cosplayeuses à une chercheuse en passant par un patron de comicshop. Autant de regards différents portés sur la place des femmes dans les comicbooks ! ■

 

LIRE AUSSI : Ces 15 femmes ont bouleversé l’histoire des comics !
femmes qui ont marqué l'histoire des comics
 

 




A propos Stéphane Le Troëdec 526 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*