Le Survivant d’un monde parallèle : la réédition d’un classique oublié du fantastique en version longue et haute définition sort aujourd’hui

Le SUrvivant d'un monde parallèle The Survivor
(image © Rimini Editions)

Le Survivant d’un monde parallèle, The Survivor en VO, fait partie de ces classique « oubliés » du Fantastique. Rimini Editions sort aujourd’hui une version longue et en haute définition de ce film étonnant !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Notre review complète du coffret DVD/Blu-ray

Le survivant d'un monde parallèle
(image © Rimini Editions)

 

Juste après son décollage, un Boeing 747 se crashe, tuant les 300 passagers montés à son bord. Il n’y a qu’un seul et unique survivant : Keller, le commandant. Plus surprenant : il n’a aucune blessure, il est totalement indemne ! Keller est rongé par le remord ; s’il n’a gardé aucun souvenir, il ne peut s’empêcher de penser qu’il est le responsable de la catastrophe. Il entreprend alors de mener l’enquête pour comprendre les circonstances de cet étrange accident

 

 

Ce film australien de 1981 signé David Hemmings s’inspire d’une histoire de James Herbert, célèbre romancier d’épouvante. Rimini Editions propose une réédition de ce Survivant d’un monde parallèle en haute définition. Mieux encore, le coffre propose un contenu très riche avec le film en version courte, la version longue, le tout dans des versions non-restauré ou en HD ; plus les interviews vidéos du producteur et du directeur photo, ainsi qu’un joli livret signé Marc Toullec apporter un éclairage sur le tournage du film et ses interprétations. L’occasion de re-découvrir Le Survivant d’un monde parallèle si vous ne le connaissiez pas ! Découvrez notre review complète du coffret.

 




A propos Stéphane Le Troëdec 550 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*