La Fille de Vercingetorix : Asterix, la 60e rugissante !

la fille de vercingétorix
(image © Les Éditions Albert René)

Pour la sortie du 38e album d’Asterix, Jean Yves Ferri et Didier Conrad recyclent des idées des meilleurs albums du guerrier gaulois. À défaut d’une originalité débridée, La Fille de Vercingétorix s’inscrit dans l’actualité tout en multipliant avec parcimonie les clins d’œil historiques et culturels. image ©  gaulois que l’on n’attendait plus. Et en bonus les liens entre Astérix et les comics.
■ par Fletcher Arrowsmith

 

Deux guerriers gaulois ayant participé à la bataille de Gergovie demande à Abraracourcix de garder Adrenaline, la fille de Vercingétorix, le temps qu’ils trouvent le moyen de la mettre à l’abri outre manche. Pourchassée par un traitre gaulois, la jeune fille ayant des propensions à la fugue va donner bien des soucis à Astérix et Obélix.

 

La fille de vercingétorix
(image © Les Éditions Albert René)

 

Le choc des générations

Le scénario de La Fille de Vercingétorix m’a fait penser à Astérix et les Normands pour le choc des générations ou encore Astérix en Hispanie puisque le village gaulois gardait déjà un autre personnage comme Pépé. Mais à la différence des autres albums, Jean Yves Ferri et Didier Conrad ne cherchent pas à accumuler le plus de gag ou de jeux de mots à la planche. Le scénario tient la route et surtout nous avons l’impression de lire une véritable histoire avec un fil directeur bien présent. Cela fait un moment que je n’avais pas pris autant de plaisir à lire les aventures du plus célèbre des Gaulois. Les références (j’y reviens dans le paragraphe suivant) n’alourdissent pas la dynamique enclenchée mais surtout les 2 auteurs captent bien l’air du temps, marque de fabrique des plus grands albums. Une fois n’est pas coutume, Astérix et Obélix partagent la vedette dans ce 38e album, notamment avec les fils d’Ordralfabetix et Cétautomatix mais également les pirates qui ont rarement eu autant d’exposition. Certes le choc des générations a déjà été traité mais le public évolue et grandi tout comme la société et les références culturelles. Ce n’est donc pas un si mauvais choix d’y revenir. Au vu des 1res rumeurs, j’avais peur de lire un script tombant dans la facilité avec le mouvement #metoo. Mais non, finalement l’intégration d’Adrénaline, comme personnage féminin se fait tout en douceur, limite Jean Yves Ferri aurait même pu pousser le bouchon plus loin face aux machos Gaulois. On pourra donc regretter de ne pas lire une histoire ultra originale mais à regarder de plus prêt les derniers albums, j’y inclus les derniers d’Albert Uderzo, nous avaient clairement laissé sur notre faim. Alors par Toutatis ne boudons pas notre plaisir et apprécions La Fille de Vercingétorix comme un très bon moment de lecture, digne du 60e anniversaire d’Astérix.

 

La Fille de Vercingétorix
(image © Les Éditions Albert René)

 

Les références (attention spoiler)

Tout bon album d’Astérix se doit d’avoir des clins d’œil et références plus ou moins évidentes à déceler. La Fille de Vercingétorix ne déroge pas à la règle. Ainsi on croise Charles de Gaulle et Winston Churchill mais également Charles Aznavour dans un rôle de pirate savoureux. Pour les amateurs de jeux de mots, vous pourrez prendre un selfie, être un série addict (curieusement pas de jeu de mot avec une célèbre plateforme en ix) tout en dégustant des blinis au son de Let it be, le tube des Beatles. Comme un célèbre sorcier, pensez que Vercingétorix à l’instar de Voldemort est un nom qui ne doit pas être prononcé. D’ailleurs le célèbre chef Gaulois est écrit à chaque fois en minuscule. Plus subtile l’allusion au petit tambour de Günther Grass, dont l’adaptation au cinéma a partagé la Palme d’or à Cannes avec Apocalypse Now en 1979. Côté politique, Jean Yves Ferri et Didier Conrad créent le FARC, Front Arverne de Résistanche Checrète. Les auteurs font également 2 clins d’œil à des déclarations de notre Président de la République, Emmanuel Macron. Ainsi les Gaulois sont donc réfractaires au changement (discours devant la Reine du Danemark en août 2018) et sont invités à traverser la rue pour trouver du travail (septembre 2018). Et vous quel clin d’œil avez-vous relevé ? Venez le partager sur le Facebook de Top Comics !

 

Captain Marvel Jr
(image © )

 

Astérix et les comics

Le saviez vous, mais Albert Uderzo a dessiné le personnage de Captain Marvel Jr. En 1950, le journal belge Bravo ! acquiert les droits de Captain Marvel Jr et il revient à Albert Uderzo de dessiner le jeune superhéros. Mais tout n’est pas bon dans le cochon. La filiation la plus directe et la plus visible entre Asterix et les comics on la doit au triste album n°33 Les Dieux sont tombés sur la tête (et nous avec au passage). C’est cette fois Superman porteur d’un anneau à la Green Lantern qu’il faut voir dans l’interprétation de l’armée d’extra terrestres clonés qui débarquent dans le ciel du village gaulois. Albert Uderzo rend également hommage à Walt Disney dans ce même album avec l’extraterrestre Toune ayant une forte ressemblance avec Mickey.

Traduction : Steve Requin (image © DC Comics)

Heureusement que Jean Marc Lofficier (Doctor Strange, Kabur, What If, Witchblade) avait déjà organisé une rencontre entre les irréductibles Gaulois, Jimmy Olsen et bien évidemment Superman. Cela se passe Action Comics 579 datant de février 1986 et les Gaulois prennent vie sous les pinceaux de Keith Giffen (Justice League, Lobo, Legion of Super Heroes. Ce numéro est une réelle curiosité, les références étant multiples et de Superman et Obélix (sous un autre nom, question de droits) vous saurez qui est le plus fort. Et pour terminer un petit bonus une interprétation d’Asterix et Obélix par Javier Rodriguez dans Spider Woman (2016) n°1. Je tiens à remercier EsseJi du forum Buzz Comics et Christophe Colin, mon collègue de Top Comics pour les références et l’inspiration de ce dernier paragraphe. ■

(image © Marvel Comics)

La fille de Vercingétorix est une bande dessinée publiée en France par Les Éditions Albert René.




A propos La rédac' de Top Comics 30 Articles
La rédaction de Top Comics est composée de : Sonia Dollinger, Michel Dragnir Velon, Doop, Perry Jameson et Stéphane Le Troëdec.