House of X n°3 : l’épisode le plus linéaire de la relance des X-Men [avis]

(image © Marvel Comics)

Pour ce 6e épisode des « 2 séries qui n’en font qu’une », Jonathan Hickman ne nous abreuve pas de questions et de possibilités. House of X n° 3 est un épisode très linéaire qui, comme le précédent, ne se déroule que sur une seule temporalité. Avec plus d’action que d’habitude, mais avec aussi peut-être quelques indices majeurs.
■par Doop

 

(image © Marvel Comics)

 

Des dessins toujours aussi bons

Une fois n’est pas coutume, commençons d’abord par les dessins de House of X. Cela devient une habitude, mais encore une fois Pepe Larraz livre des planches impeccables et semble bien tenir le rythme. House of X n° 3 est un épisode assez dense, il y a beaucoup de personnages et même s’il y a pas mal de pages de texte, c’est du très bon travail. Les actions sont claires, les personnages identifiables et les couleurs de Marte Gracia toujours extraordinaires. J’espère sincèrement que le dessinateur et le coloriste vont tenir le rythme et continuer pendant encore 3 épisodes, cela donnerait une véritable plus-value à la série.

 

(image © Marvel Comics)

 

Un véritable épisode des X-Men ?

Dans House of X n° 3, Jonathan Hickman nous propose un récit se déroulant dans une unique temporalité, celle de Krakoa qui correspondrait à notre présent, en tout cas à la 10e vie de Moira Mc Taggert. C’est d’ailleurs confirmé dans l’une des pages « écrites » qui ponctuent tout l’épisode. Certaines, contrairement à d’habitude, n’apportent d’ailleurs pas grand-chose. Elles permettent tout de même de clarifier la situation et l’intrigue vis-à-vis des Nemrod, chose qu’on avait déjà comprise. Nous avons donc dans House of X n° 3 Xavier et Magneto qui envoient une équipe classique de X-Men affronter la menace révélée lors du précédent épisode. L’équipe arrive et se prépare à affronter ses ennemis. C’est à peu près tout. Comme dans Powers of X n° 3, il y a beaucoup d’action et certains pourront se dire qu’on retrouve une histoire qui ressemble à ce qu’ils ont l’habitude de voir. Et pourtant, Jonathan Hickman ne peut s’empêcher de glisser quelques informations entre les lignes. J’en relève 3 dans cet épisode

///////////Attention, partie spoilers et hypothèses : je vais à partir de maintenant SPOILER l’intrigue.///////////

 

(image © Marvel Comics)

 

Quelques indices ?

La 1re chose qui choque, c’est le début de House of X n° 3, où Xavier et Magneto envoient au charbon un Cyclope qui a quelques doutes sur la mission. Les dialogues entre les 3 personnages sonnent vraiment très faux. Si vous suivez les chroniques hebdomadaires que je réalise depuis le début, je vous avais fait part du fait que Cyclope semblait assez mal écrit, ou tout du moins, très très caricatural. Je pense qu’on a l’explication dans ce début d’épisode, où il semble clairement contrôlé par Xavier et Magneto. En tout cas, il y a un mystère autour de ces 2 personnages, qui parlent avec plein de sous-entendus. Le 2e point d’intérêt fait référence à Krakoa. En effet, les X-Men qui partent se battre refusent totalement d’emporter des fleurs de Krakoa qui leur permettraient de pouvoir se déplacer d’un endroit à l’autre. La justification : la peur que leurs ennemis découvrent quelque chose s’ils s’emparent d’une fleur. Cela remet, à mon sens, Krakoa au centre de l’histoire. Depuis le début, cette île a pris une importance beaucoup plus importante qu’un simple lieu. D’ailleurs l’une des toutes premières scènes de House of X n° 1 nous montre les fameuses fleurs de Krakoa. Et si tout cela n’était finalement que du vent ? Je crois qu’il y aura un point important de l’intrigue autour de ces fameuses fleurs. Le dernier indice, c’est la fin de l’épisode et son cliffhanger. En effet, lorsque nos héros débarquent chez leurs ennemis, l’un d’eux se fait sauter, faisant exploser le vaisseau des X-Men par la même occasion. C’est le cliffhanger le plus classique de l’histoire des comics. En général, on apprend que les mutants présents ont été téléportés, qu’ils ont trouvé un stratagème pour éviter ce funeste sort. Je pense que ce ne sera pas le cas ici. Je me trompe certainement mais je me demande si le fait de ne pas tuer nos héros à la fin de House of X n° 3 ne va pas nous permettre d’expliquer la toute première scène de la série, lorsque les X-men sortent de cocons visqueux sous le regard de Xavier. La suite nous confirmera ou infirmera ces hypothèses. ■

(image © Marvel Comics)




A propos La rédac' de Top Comics 24 Articles
La rédaction de Top Comics est composée de : Sonia Dollinger, Michel Dragnir Velon, Doop, Perry Jameson et Stéphane Le Troëdec.