Falcon et le Soldat de l’hiver : 10 COMICS qui ont inspiré la série Disney + et les RÉFÉRENCES cachées que vous n’avez (peut-être) pas vues !

Flag Smasher

(image © Marvel Comics)

L’antagoniste principal de la série Falcon et le Soldat de l’Hiver est Flag Smasher. Cette version n’est pas une seule personne mais une organisation terroriste menée par Karli Morgenthau. Son but est de recréer un monde uni et sans frontière à l’image de celui qui s’est construit lors de la disparition de la moitié des êtres vivants. Dans les comics, Flag Smasher est quelque peu différent. C’est le nom d’un homme, Karl Morgenthau, qui rêve lui aussi d’un monde sans frontière. Son déclencheur est la mort de son père, diplomate militant pour une union mondiale qui trouve la mort lors d’une manifestation. Lui aussi est à la tête d’une organisation, ULTIMATUM. Leur crédo : Un monde, un gouvernement ! Lorsque l’un des soldats ouvre le feu sur des otages américains, Steve Rogers est forcé d’utiliser une arme pour l’abattre sous les yeux du monde entier ! Mais contrairement au John Walker de la série, son geste est célébré. Il va même ouvrir la porte à un Captain America plus violent…

 

LIRE AUSSI : Truth : Red, White & Black : le Captain America afro-américain qui a choqué les fans de Marvel Comics

 

John Walker, le nouveau Captain America

(image © Marvel Comics)

J’ai été sidéré de voir les réactions en ligne concernant le personnage de John Walker et son interprète dès son apparition. Bien entendu, John Walker n’est pas digne d’être Captain America. C’est le principe même de son personnage ! Et encore, il est bien moins bourrin que son homologue dans les comics. John Walker apparaît dans Captain America n°323 en tant que Super-Patriot, au patriotisme tendant vers le fanatisme. Il a déjà une force augmentée lorsqu’il affronte Steve Rogers. Quand Captain America refuse de se mettre sous les ordres d’une commission occulte et rend son costume et son bouclier, c’est John Walker qui est choisi pour lui succéder dans Captain America n°333. Mais Walker n’hésite pas à se séparer de ses anciennes connaissances. Seul reste son ami Lemar Hoskins, d’abord surnommé Bucky avant de devenir Battlestar. S’il ne déshonore pas l’uniforme dans un 1er temps, Walker assiste au meurtre de ses parents aux mains de terroristes dans Captain America n°345. Il exécute alors brutalement les responsables. Dès lors, le comportement de John Walker devient erratique et la Commission lui ordonne de rendre son bouclier. Le John Walker de la série est un soldat et ne prend le sérum que sur le tard, mais suit le même parcours. Il est amusant de noter que ce story arc a généré beaucoup de courriers négatifs de la part des lecteurs. Rien ne change…

 

 

LIRE AUSSI : Captain America : 15 CONQUÊTES amoureuses ÉTONNANTES de STEVE ROGERS !

comics femmes Captain America
(image © Marvel Comics)




A propos JB 198 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*