Evil Dead 2 la série, tome 1 : Ash défouraille les démons de l’Enfer… Et il n’est plus seul ! [avis]

(image © Space Goat Publishing)

Ash est de retour ! Et il n’est pas seul, puisqu’Annie, sa copine d’Evil Dead 2, l’accompagne pour cette promenade en Enfer. Ce 1er tome d’Evil Dead 2, la série prolonge ce 2e opus de la saga horrifique dans un récit complet très agréable.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

 

Qui aurait cru qu’Evil Dead, petit film d’horreur intelligemment troussé pour quelques dollars par Sam Raimi, allait devenir une franchise aussi lucrative ? Personne. Et pourtant, 38 ans après la sortie d’Evil Dead, Ash, son héros interprété par l’inoubliable Bruce Campbell, est toujours là ! Après Evil Dead, il continue ses aventures à travers 2 films suites : Evil Dead 2 et Evil Dead 3, l’Armée des Morts. Clap de fin de la licence ? Pas du tout ! Ash revient dans la série télé Ash vs. Evil Dead. Increvable, le type ! Côté comics, Ash s’est retrouvé invité dans plusieurs titres comme Danger Girl ou Marvel Zombies. Le revoici dans une nouvelle série de comics, qui trouve son point de départ dans les dernières secondes du film Evil Dead 2, et qui propose donc une suite « alternative » à la saga !

 

 

Annie et Ash en Enfer !

À la fin du film Evil Dead 2, Ash est propulsé au moyen-âge à travers un portail dimensionnel ouvert par Annie Knowby, qui est laissée pour morte, poignardée la dague de Kandar, un puissant artéfact magique. Sauf qu’Annie n’est pas morte. Evil Dead 2, la série raconte la suite de ses aventures. On apprend donc qu’elle a survécu. La cabane où se déroulait les films est expédiée en Enfer, emportant Annie avec elle. Pour survivre, la jeune femme peut compter sur la dague de Kandar, qui permet de trucider assez facilement les démons infernaux. Mieux encore : grâce à la puissance de la dague et un sortilège, elle parvient à « cloner » Ash pour la seconder dans ses aventures. Tous les 2 partent alors à la recherche des parents d’Annie, sous l’emprise du démon Rabisu, le Dévoreur d’âmes. C’est parti pour de nouvelles aventures… infernales !

 

 

Annie et Ash : les liens du sang

Evil Dead 2, la série enrichit la franchise Evil Dead d’une nouvelle ambiance. Les aventures se focalisaient généralement sur Ash, la star de la licence. Désormais, il doit composer avec une partenaire, Annie. Plus précisément, c’est Annie qui « recompose », reconstitue Ash à partir de son propre sang. Quelque part, ce nouveau Ash est une extension d’Annie sans âme. La précision est importante, car un humain sans âme peut se balader tranquillement en Enfer, sans craindre d’être attaqué par un démon. Ce qui fait de ce nouveau Ash un allié intéressant pour Annie. Intéressant mais pas forcément simple à gérer. Ash a sa petite personnalité, son petit ego. De plus, ce « clone » est lié par le sang à Annie et la personnalité de cette dernière vient parfois se mêler à la personnalité du Ash qu’on connait. Annie et Ash forment donc ici un duo dysfonctionnel sur le ton du buddy movie, ces films où les 2 héros que tout oppose finissent par devenir les meilleurs amis du monde.

 

 

Jusqu’en Enfer

Ce 1er tome de Evil Dead 2, la série se déroule entièrement en Enfer. C’est l’occasion de découvrir cet espace qui a son importance puisque les démons viennent de cet endroit. Hélas, l’occasion est un peu manquée. Le scénariste Frank Hanna survole franchement cet aspect de l’histoire. Géographiquement, cet enfer ressemble à un immense désert et manque donc de personnalité. Les démons qui l’habite manque eux aussi singulièrement d’originalité, même si on reste dans le ton de ce qu’on connait dans la saga Evil Dead. Restait une idée intéressante : ces victimes qui chutent en Enfer. Il y avait sans doute matière à utiliser cette « pluie d’humains » mais Frank Hanna ne s’en sort finalement que pour débloquer un scénario dans l’impasse : il faut du sang de vierge et, coup de chance, il tombe un puceau du ciel !

 

(image © Space Goat Publishing)

 

Des dessins dans la continuité des films

Si l’Enfer n’inspire donc pas le dessinateur Oscar Bazaldua plus que cela, il n’en va pas de même pour les personnages. Dans un style qui me rappelle parfois Ed McGuiness, l’illustrateur livre une prestation intéressante. Obligé de réinventer un Ash tout neuf, il lui donne un air un peu naïf qui, avouons-le, colle bien au héros d’Evil Dead déjà un peu nigaud. Concernant Annie Knowby, il s’éloigne clairement de l’actrice du film Evil Dead 2 pour lui donner un look plus moderne et plus sexy. De plus, Oscar Bazaldua reprend bien l’aspect des humains possédés par les démons, ce qui renforce la connexion avec les films. La suite, Evil Dead 2, la série : tome 2 est d’ores et déjà disponible. ■

(image © Space Goat Publishing, Vestron)

Evil Dead 2, la série – tome 1 est un comics publié en France chez Vestron.




A propos Stéphane Le Troëdec 313 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.