Critiques Doopiennes, le marathon comics : semaine 2 !

Black Widow : Plus de secrets

(Mark Waid/Chris Samnee)

critiques doopiennes semaine 2
(image : © Marvel Comics)

Black Widow, plus de secrets : Ça raconte quoi ?

Natasha Romanov se retrouve en fâcheuse posture. Un groupe inconnu risque en effet de livrer au public des dossiers la concernant et qui risquent de mettre à mal sa relation avec les Avengers. De plus, une vieille menace issue de son école d’espions refait surface. Poursuivie par le SHIELD, elle ne peut compter que sur elle-même.

 

Mark Waid et Chris Samnee se font plaisir

Après avoir réussi le tour de force de proposer une série intéressante et originale avec Daredevil, le duo multirécompensé composé de Mark Waid et Chris Samnee s’intéresse maintenant au destin de Black Widow, la plus rouquine des espionnes de comics. Et c’est raté.
Je pense que Mark Waid a voulu faire plaisir à Chris Samnee en lui donnant carte blanche pour le scénario. Apparemment, Mark Waid ne s’est contenté que de donner une légère direction et de plaquer des dialogues sur les sublimes planches du dessinateur. Sauf que voilà, encore une fois, nous avons devant nous la preuve qu’un excellent dessinateur n’est pas forcément un excellent scénariste. Alors oui, Chris Samnee se fait plaisir, en nous proposant quasiment à chaque numéro une scène de combat sans dialogue extrêmement dynamique mais qui s’étale sur des pages et des pages. Certes c’est joli, certes c’est parfaitement mis en images, mais cela n’avance pas du tout ! En gros, il ne se passe strictement rien. Le 1er épisode est lu en 4 ou 5 minutes maximum. Je comprends bien que la qualité d’un comics ne se compte pas en minutes et en fonction du temps passé à le lire mais on ne peut s’empêcher de penser que les deux auteurs n’ont en fait rien à raconter, qu’ils se sont fait plaisir et que ça s’arrête là !

Une histoire peu originale

Ce que je n’arrive pas non plus à comprendre, c’est comment ce duo, qui avait réussi à rendre enfin Daredevil original et à le mener dans une direction surprenante, ont pu livrer avec Black Widow une histoire aussi cousue de fil blanc. C’est simple, on a déjà eu l’impression d’avoir lu cette aventure des dizaines de fois. La chambre rouge, son éducation d’espionne, ses camarades d’entraînement, une directrice méchante… On connaît déjà et cela n’apporte strictement rien de nouveau. Et c’est dû, à mon sens, aux films. Natasha ayant droit à une adaptation cinématographique dans très peu de temps, il ne faut surtout pas changer quoi que ce soit aux personnages. Les auteurs en sont donc réduits à répéter à chaque nouvelle série les mêmes choses. Ce n’est pas compliqué, je n’ai rien lu d’intéressant sur Black Widow depuis… les 2 mini séries réalisées par Richard Morgan, Sean Phillips et Bill Sienkiewicz. Et ça date de près de 15 ans !

 

De fait, ce Black Widow est une totale déception. Récit superficiel, il ne conviendra même pas aux lecteurs occasionnels dans la mesure où le récit se situe en pleine période où Nick Fury est devenu le nouveau gardien sur la face bleue de la lune. Ce qui tranche notamment avec toute l’histoire d’espionnage, qui se veut réaliste. Alors oui, c’est joli, mais c’est très vide.

critiques doopiennes brocolicritiques doopiennes brocoli

Black Widow : Plus de secrets contient les épisodes n°1 à n°12 de la série Black Widow de 2016, publiée aux Etats-Unis par Marvel Comics et en France par Panini Comics.

critiques doopiennes semaine 2
(image : © Marvel Comics)

 

LIRE AUSSI : Les 10 amants les plus connus de Black Widow !

(image © Marvel Comics)
Page suivante : The Union par Paul Grist




A propos Doop 374 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.

2 Commentaires

  1. J’ai l’impression, pour Black Widow, qu’il n’y a pas ou trop rarement de récit « mythique ». Dans le sens où, si on me demande quoi lire, je peux citer un peu la mini-série Marvel Knights, mais… ça n’est pas du Born Again, ou du Year One, etc.
    Non pas que chaque personnage « doit » avoir une oeuvre aussi marquante que celles-ci, mais j’ai l’impression qu’il n’y a pas une oeuvre somme de Black Widow, qui acte ce qu’elle est.

    Dans les années 2000, on a eu Batman : Hush de Jeph Loeb et Jim Lee ou Marvel Knights : Spider-Man de Mark Millar et Terry Dodson. Des maxi-séries de 12 épisodes, faites par un duo d’auteurs unique, qui permettent une intrigue classique mais qui offre la possibilité de voir tout l’univers du personnage, et les personnages autour.

    Black Widow n’a pas un univers qui justifie 12 épisodes, mais au moins 5 ou 6.
    Le personnage manque d’oeuvre-somme, notamment au regard de son importance cinématographique. Et ce n’est pas Waid & Samnee, qui se font plaisir, qui changent ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*