Tales From The Dark Multiverse – Crisis On Infinite Earths : Une réécriture sombre des derniers jours de la JSA

Tales from the Dark Multiverse Crisis on Infinite Earths
(image © DC Comics)

C’est au tour de Crisis On Infinite Earths de subir le traitement de Tales Of The Dark Multiverse, un label de DC Comics où tous les grands événements de cet éditeur finissent mal. Dans ce numéro, les héros de l’âge d’or de DC Comics (les 1er Superman, Flash et Green Lantern) affrontent les hordes enflammées du bouillant Surtur.
■ par Christophe Colin

 

Tales From Dark Multiverse - Crisis On Infinite Earths JSA Assemble
(image © DC Comics)

 

Une page d’histoire des comics DC

En 1938, Superman prend son envol. Il est suivi par Batman en 1939, le 1er Green Lantern en 1940 et Wonder Woman en 1941. Ils se réunissent tous au sein de la Justice Society of America. Durant les années 1950, les comics connaissent une crise économique et les seuls superhéros dont les aventures continuent à être publiées sont Superman, Batman et Wonder Woman. En 1956, le rédacteur en chef Julius Schwartz relance les superhéros en donnant à ces personnages de nouvelles identités civiles. Barry Allen est  Flash et Hal Jordan Green Lantern. Cette nouvelle génération de héros se regroupe dans les rangs de la Justice League of America. Dans Flash n°123, Barry Allen rencontre Jay Garrick, le 1er Flash. Il est décidé que les 2 Flash vivent sur 2 terres différentes, Terre 1 pour Allen et Terre 2 pour Garrick, ce qui permet des rencontres entre les Justice League et Society. De nombreuses terres alternatives, comme la Terre X d’Oncle Sam et des Combattants de la Liberté et la Terre 3 du Syndicat du Crime d’Amérique, une version criminelle de la JLA, sont créées. Toutes ces terres disparaissent lors de la maxi-série Crisis On Infinite Earths et il n’en reste plus qu’une seule. Tales From The Dark Multiverse – Crisis On Infinite Earths est un hommage appuyé à Crisis On Infinite Earths.

 

Tales From Dark Multiverse - Crisis On Infinite Earths JSE
(image © DC Comics)

 

Crisis of Last Days of Justice Society

En fait, Tales From The Dark Multiverse – Crisis On Infinite Earths, n’est pas un hommage direct à cette Crisis mais plutôt au comics Last Days of the Justice Society of America. En effet, dans ce numéro de Tales From The Dark Multiverse, c’est Terre 2 qui a survécu et pas Terre 1. L’attaque du géant de feu Surtur est fatale aux héros de la Justice League. Une coalition réunissant tous les héros de la Justice Society, du All-Star Squadron et d’Infinity Inc. se dresse contre ce titan mais subit de lourdes pertes. La JSA devient alors la JSE pour Justice Society of Earth. Le 1er Green Lantern se sacrifie alors pour mettre fin aux agissements meurtriers de Surtur, ce qui laisse à ses camarades un répit nécessaire pour une nouvelle version de la JSE, mettant en scène une seconde génération de justiciers.

 

Tales From Dark Multiverse - Crisis On Infinite Earths Table Ronde
(image © DC Comics)

 

Un hommage vibrant aux héros de l’âge d’or de DC Comics

En fait dans Tales From The Dark Multiverse – Crisis On Infinite Earths, le scénariste Steve Orlando et le dessinateur Mike Perkins rendent hommage aux héros de l’âge d’or de DC Comics créés pendant les années 1930 et 1940. Ils sont quasiment tous présents dans ces pages du 1er Green Lantern à Wildcat et d’autres moins connus comme Johnny Thunder et son Thunderbolt ou le Star-Spangled Kid. Bien qu’ils subissent des morts fatales, ils ont l’occasion de briller pendant quelques instants dans les pages de ce comics.

 

Tales From Dark Multiverse - Crisis On Infinite Earths sPECTRE
(image © DC Comics)

 

Et si la distinguée compétition copiait la maison des idées ?

Le plus surprenant dans les pages de Tales From The Dark Multiverse – Crisis On Infinite Earths est l’utilisation de concepts et d’événements issus de Marvel Comics, leur concurrent historique direct. Ainsi, le géant de feu Surtur apparaît le plus souvent dans les pages des comics liés au dieu du tonnerre Thor qu’en opposant des héros de la Justice Society. Et le rôle joué par le Green Lantern originel dans ces pages surfe sur les origines cosmiques d’une sentinelle argentée de l’espace de Marvel. Et si ce principe des grands events « pervertis » vous plait, vous pouvez commencer la lecture des premiers épisodes dans l’album Le Multivers Noir, publié chez Urban Comics en français.  ■

Tales From Dark Multiverse - Crisis On Infinite Earths Couv
(image © DC Comics)

Tales From Dark Multiverse – Crisis On Infinite Earths est un comics publié aux USA par DC Comics.

 




A propos Christophe Colin 102 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*