Dark Nights : Death Metal – The Secret Origin n°1, Superboy-Prime sauve l’univers DC Comics

superboy-prime

Cet article consacré à Dark Nights : Death Metal – The Secret Origin n°1 fait partie de la chronologie DC Comics de l’année 2020.

superboy-prime darkest knight

Titre VO : –

Titre VF : –

Parution VO : 22 décembre 2020 (cover date : février 2021)

Crédits :

 Scott Snyder, Geoff Johns (Scénario)

Jerry Ordway, Francis Manapul, Ryan Benjamin, Paul Pelletier (Dessin)

Jerry Ordway, Francis Manapul, Richard Friend, Norm Rapmund (Encrage)

Hi-Fi Design, Ian Herring, Rain Beredo (Couleurs)

Parution VF : album Batman Death Metal n°4 paru chez Urban Comics

Première apparition : –

Résumé et notes de lecture :

Flashback sur Terre-Prime

Death Metal, suite. Flashback : nous sommes en 1984 sur Terre-Prime, un monde où les superhéros n’existent que dans les comicbooks, pour un retour sur les origines de Superboy Prime. Orphelin, il a été adopté et ses parents ont décidé de l’appeler Clark Kent. Le jeune garçon passe tout son temps à lire des comicbooks, et se rêve en dernier fils de Krypton. Un jour qu’il lit un comicbook dans un magasin, il est agressé par une brute, et Laurie, la fille de l’épicier, vient à son secours. La rencontre entre Laurie et Clark est le début d’une belle amitié, et rapidement d’une relation amoureuse.

clark kent laurie terre-prime

Clark Kent et Laurie ont des projets d’avenir

1985. Le soir d’Halloween, Clark et Laurie se rendent à une fête sur la plage, lui habillé en Superman (évidemment), elle en Lorie la sirène. Ils discutent de leurs espoirs, de leurs rêves et de leur avenir en commun. Pour rire, Clark essaie de voler… et y parvient ! Pas le temps de s’en étonner, Superman surgit dans le ciel, la Crise sur les Terres Infinies bat son plein, et Terre-Prime et Laurie disparaissent sous les yeux de Clark.

superboy-prime crisis

Superboy-Prime, incompris de ses pairs

Aujourd’hui, le Metalverse. Les superhéros DC s’apprête à livrer leur ultime combat face aux alliés les plus féroces du Darkest Knight. Parmi les héros, se tient Superboy-Prime, dont tous se méfie, voire détesté, excepté Krypto le chien.

superboy-prime krypto

Face à Saint, version maléfique de Superman

L’affrontement commence. Superboy-Prime affronte Saint, une version alternative de Superman. Bientôt, Superboy-Prime comprend qu’en frappant suffisamment fort Saint, il peut altérer son monde alternatif originel. Il plonge alors au cœur des 52 mondes restants pour frapper directement le Darkest Knight. Il met en difficulté le Darkest Knight, qui lui propose de lui créer un monde rien qu’à lui, dans lequel Laurie aurait survécu. Mais Prime décide de se sacrifier pour anéantir les mondes malfaisants.

superboy-prime darkest Knight

Le sacrifice

Aux yeux des héros DC, Superboy-Prime est mort. Mais quelque part ( ?), Clark Kent lit Dark Nights : Death Metal – The Secret Origin n°1. Dans cet univers, ses parents sont toujours en vie, ainsi que Laurie. Superboy-Prime est rentré chez lui. Et dans la dernière case, il découvre qu’il a toujours des superpouvoirs.

superboy-prime mort krypto

Impression

Scott Snyder et Geoff Johns écrivent un bel épisode hommage à Superboy-Prime. Ce dernier n’est plus présenté comme un super-vilain mais un anti-héros incompris. Sans lui, l’univers DC Comics courrait à sa perte. Dark Nights : Death Metal – The Secret Origin n°1 est, vous l’aurez compris, très méta, avec son héros qui découvre qu’il fait partie d’un multivers de comicbooks. Scott Snyder et Geoff Johns rendent aussi cette histoire très émouvante. Sans aucun doute, une des belles réussites de Death Metal. ■




A propos Stéphane Le Troëdec 612 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.