Britannia, tome 1 : enquête au cœur de l’Empire romain

Britannia, tome 1 couverture

Alors que Néron fait régner la terreur dans son Empire, d’étranges événements secouent la province de Bretagne : des légionnaires romains sont victimes de meurtres sauvages. Voilà une enquête qui s’annonce complexe pour le détective Antonius Axia. Britannia : un titre plein de suspense et de surprises.
Par Sonia Dollinger

 


LA PISTE AUX ÉTOILES

Scénario : ★★★☆☆

Dessin : ★★★☆☆

Feeling : ★★★★☆


 

 

Si Britannia se déroule dans l’Antiquité romaine, ce titre n’est pas une simple reconstitution historique mais avant tout un très bon polar ésotérique. L’ambiance terrifiante du règne de Néron se prête fort bien à cette enquête dans un univers horrifique et mystique. Le héros est un ancien légionnaire hanté par sa rencontre avec un démon breton quelques années auparavant. Antonius Axia, après s’être battu pour retrouver la raison, va devoir retourner en Bretagne se confronter de nouveau à cet adversaire d’un autre monde. Britannia est donc bien à la fois une intrigue policière et l’histoire d’un homme qui doit lutter contre ses peurs les plus secrètes. Il est aidé dans sa quête par son fidèle esclave, par des Vestales romaines et des sorcières bretonnes : tout un programme !

 

extrait de Britannia, tome 1

 

Une intrigue historique teintée de mysticisme

Dans Britannia, Peter Milligan restitue parfaitement la Rome de Néron, empereur sanguinaire et imprévisible dans laquelle on peut aussi mesurer l’important pouvoir des Vestales et particulièrement de la grande prêtresse Rubria, presque aussi puissante que l’empereur lui-même. Le scénariste sait aussi très bien nous faire humer l’atmosphère mystique qui nimbe la Bretagne occupée par les légions romaines. Milligan montre très bien la détestation que les Bretons ressentent à l’égard des envahisseurs romains et les alliances improbables qui peuvent se nouer dans cette lointaine province. À cette intrigue historique s’ajoute la présence de druides et de démons qui offre un caractère ésotérique à cette aventure. Le style très gore et descriptif du dessinateur Juan José Ryp sert particulièrement le propos parfois rude du scénariste.

 

extrait de Britannia, tome 1

 

Un mélange des genres plutôt réussi

Peter Milligan a choisi de mêler le polar et le style horrifique dans une époque lointaine. Le mélange des genres peut éventuellement quelque peu dérouter mais l’horreur et la présence de forces démoniaques ajoute une ambiance glauque et angoissante. Le détective, Antonius Axia, est assez attachant tout comme celui de Bran son fidèle compagnon tandis que les personnages féminins sont forts et déterminants. On peut toutefois regretter que le Néron dessiné par le talentueux Juan José Ryp ne soit pas très fidèle aux représentations qu’on a de lui. En effet, Néron est loin d’être l’avorton présenté dans ce titre. Cette volonté de caricaturer à l’excès le personnage est un peu dommageable. Cependant, ces quelques petits bémols ne nuisent fort heureusement pas trop à l’ensemble qui reste de très belle facture.

Avec Britannia, Bliss comics offre une nouvelle facette de l’univers Valiant dont on a vraiment hâte de découvrir la suite qu’on imagine déjà quelque peu sanglante.

 

couverture du comics Britannia tome 1

Britannia, tome 2 est un comics de 112 pages écrit par Peter Milligan et dessiné par Juan José Ryp. Cet album est publié en France par Bliss Comics au prix de 15 €. Les épisodes originaux (Britannia #1-4) sont parus aux USA chez Valiant. La traduction de ces épisodes est signée Jérôme Wicky.

 




A propos Sonia Dollinger 10 Articles
Sonia est tombée amoureuse de Jean Grey à l'âge de six ans et lit des comics depuis bientôt quarante ans. Créatrice du blog Comics have the Power, elle participe également au collectif LesComics.fr et au podcast les GG Comics. Son gros problème est qu'elle ne sait pas choisir et qu'elle lit tous les titres qui lui passent sous la main en gardant une affection particulière pour tout ce qui touche aux X-Men.