UN3 – Urgence Niveau 3 : comics d’utilité publique

(image © wfp.org)

UN3 est un recueil de 3 histoires proposées par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) mettant en lumière les problématiques et la réalité des pays souffrant de famine. C’est Bliss Comics, l’éditeur français spécialiste de Valiant, qui édite ce superbe album. Voici de véritables récits de vie qui ne tombent jamais dans la complaisance tout en restant dramatiques et difficiles.
■ par Doop

 

(image © wfp.org)

 

UN3 : trois régions en crise

À LIRE AUSSI : Le site du Programme Alimentaire Mondial (PAM)
UN3
est divisé en 3 segments. Le 1er se déroule en Irak en 2014 et raconte le quotidien de réfugiés cherchant à éviter DAESH et d’un autre côté celui d’une jeune américaine d’origine arabe, Leila Helal, partie effectuer sa 1ere mission pour le PAM. Le 2e se situe cette fois-ci au Sud Soudan en 2015 où des familles affamées par la sécheresse tentent désespérément de rejoindre le Darfour ; cette région a déjà subi des catastrophes alimentaires mais reste le seul espoir de survie. On y retrouve Leila qui est notre fil conducteur entre les 2 segments. À mon sens c’est le récit le plus poignant du recueil, car il met l’accent sur le manque d’information et l’ignorance (ou le mépris) des pays les plus civilisés à l’encontre de ces populations dont tout le monde se moque, et qui pourtant vivent des situations inacceptables. Le dernier récit de UN3 nous raconte l‘enlèvement d’un responsable du PAM et ses conditions de détention au Tchad en 2007. Tous ces pays relèvent de l’Urgence Niveau 3, le niveau de crise humanitaire le plus élevé et de la plus grande ampleur.

 

(image © wfp.org)

 

Une des meilleures équipes artistique possible

L’idée de génie qu’a eu le Programme Alimentaire Mondial, c’est de confier ces histoires à Joshua Dysart, Alberto Ponticelli et Pat Masioni. En effet, ces 3 artistes sont à l’origine du comics Unknown Soldier, l’une des meilleures séries Vertigo. Unknown Soldier se déroulait déjà en Ouganda, où nous découvrions déjà la triste réalité d’un pays en guerre. La particularité du scénariste Joshua Dysart, c’est que ce dernier n’hésite jamais à se rendre en zone de guerre ou de conflit pour pouvoir raconter l’histoire la plus précise et la plus réaliste possible. Il possède une connaissance de terrain de ce qu’il raconte. Ces investigations renforcent la puissance des récits qu’il nous propose. Il est ici accompagné de 2 dessinateurs : l’italien Alberto Ponticelli et Pat Masioni, l’un des tout 1ers dessinateurs africain à avoir travaillé pour DC Comics. Il va sans dire que nous sommes entre de très bonnes mains. L’équipe est complétée par Jonathan Dumont, un des responsables du service média du PAM qui livre en fin de volume sa 1re histoire pour une bande dessinée.

 

(image © wfp.org)

 

Comment critiquer une telle bande dessinée ?

Faire une critique des histoires de UN3 paraît totalement vain et absurde, dans la mesure où l’on sent que les auteurs y ont mis toutes leurs tripes. Les aspects et les sujets abordés sont à mon sens trop lourds pour que l’on puisse y jeter un regard critique. Ce qui ne veut pas dire que la qualité n’est pas au rendez-vous ou que le contexte a pris le pas sur l’aspect artistique du bouquin. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Joshua Dysart est à mon sens l’un des tout meilleurs scénaristes actuels, en tout cas l’un des plus fins et des plus sensibles. Il nous l’a déjà prouvé dans le passé avec son Unknown Soldier et ses projets Valiant, notamment Harbinger et Imperium. Ses histoires sont donc réalistes, pensées et pesées, sans tomber dans la lourdeur ou la complaisance vis-à-vis de l’organisation (surtout dans la partie sur le Sud Soudan qui reste mon histoire préférée de UN3). A. Ponticelli et P. Masioni forment eux aussi une équipe de choc, rodée à ce genre de récits et les planches qui nous sont livrées sont d’une qualité qui va sans dire. Et pour une 1re incursion dans le monde de la bande dessinée, Jonathan Dumont s’en sort particulièrement bien, avec une histoire qui me semble très personnelle. Si pour vous le Soudan et le Tchad sont des pays vaguement connus, qui vous parlent de loin, courez acheter ce livre qui vous fera prendre réellement conscience de la véritable misère de ces populations. En ce temps où le terme de de « réfugié » fait peur, UN3 est une bonne piqure de rappel. ■




A propos Doop 136 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.