Quand Deadpool déglingue la continuité Marvel (Fraction de seconde, la review)

Deadpool – Fraction de seconde couverture

À l’occasion de la sortie du film Deadpool 2 le 16 mai, Panini Comics réédite la mini-série Fraction de seconde dans la collection Marvel Deluxe. L’occasion pour le scénariste Fabian Nicieza de retrouver Deadpool et Cable pour une aventure déjantée jonglant avec les paradoxes temporels. Un album qui tient toutes ses promesses voire même un peu plus.
■ Par Stéphane Le Troëdec

 


LA PISTE AUX ÉTOILES

Scénario : ★★★☆☆

Dessin : ★★★☆☆

Feeling : ★★★☆☆


 

Deadpool – Fraction de seconde couverture

 

Le docteur Carl Weathers, scientifique spécialisé dans les voyages temporels, est enlevé par les agents d’Hydra lors d’une conférence. Deadpool et des agents du SHIELD sont envoyés au centre de recherche Janus de l’Hydra. Leur mission ? Récupérer le Dr Weathers. Mais une fois ce dernier en sécurité, une surprise de taille attend Deadpool. Cable fait alors irruption et ordonne à Deadpool de s’éloigner du scientifique : « si tu tues le docteur Weathers demain, ça entraînera la destruction de l’univers ! »

 

Deadpool coincé dans une boucle temporelle

Les voyages temporels sont au cœur de cette nouvelle aventure de Deadpool et Cable. Car vous vous en doutez bien, Deadpool va commettre une erreur, une grosse. Il va faire exactement ce qu’il ne fallait pas : tuer (par erreur) le docteur Weathers. Dès lors, l’histoire prend une tournure intéressante. Deadpool ne va cesser de revivre l’instant de la mort de Weathers, un peu à la manière du film Un Jour sans fin ou d’Edge of Tomorrow. Deadpool va donc essayer progressivement de trouver LA solution pour ne pas tuer le pauvre Weathers. Drôle et malin.

 

Deadpool – Fraction de seconde couverture

 

Deadpool et Cable : le retour des vieux comparses

Deadpool et Cable sont de vieilles connaissances. Les deux personnages été créés par Rob Liefeld au début des années 90. Depuis leur rencontre, ils entretiennent un amour vache. Mais au fil du temps ils ont fini par s’apprécier, au point de se partager la série Cable & Deadpool de 2004 à 2008. Cet mini-série Fraction de seconde est l’occasion pour le scénariste Fabian Nicieza de retrouver les deux comparses. L’occasion pour lui de raviver certaines vannes très drôles entre les deux héros.

 

Deadpool – Fraction de seconde couverture

 

Deadpool revisite et rafistole la continuité de Cable

Dans Fraction de seconde, Fabian Nicieza se montre particulièrement malin. En réalité, il utilise les voyages dans le temps de Deadpool pour revisiter la continuité de Cable. Devenu explorateur temporel, Deadpool traverse littéralement les planches de Rob Liefeld. Il croise différentes incarnations de Cable à différentes époques de son existence (sa période Askani est même de la partie, pour vous dire). Après avoir foutu le boxon, Deadpool finit même par remettre de l’ordre dans la continuité de Cable. Au point qu’on peut la considérer comme un nouveau point de départ pour Cable. Fraction de seconde se termine d’ailleurs de manière parfaitement raccord avec ce qu’on peut lire dans Uncanny Avengers. Classe.

 

Deadpool – Fraction de seconde couverture

Deadpool – Fraction de seconde est un comics de 96 pages écrit par Fabian Nicieza et Reilly Brown et dessiné par Reilly Brown. Cet album est publié en France par Panini Comics au prix de 14,00 €. Les épisodes originaux (Deadpool & Cable : Split Second #1 à #3) sont parus aux USA chez Marvel Comics. La traduction de ces épisodes est signée BenKG.




A propos Stéphane Le Troëdec 290 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.