Prometheus : Fire and stone, tome 2 – un comics où le Predator utilise un humain pour appâter un Ingénieur !

Prometheus Fire and Stone tome 2
(image © Dark Horse Comics, Vestron)

Lassé des sempiternelles histoires d’un Predator qui traque des humains dans les coursives d’un vaisseau ? Ne vous fiez pas aux 1res pages de ce comics : ce Prometheus : Fire and stone, tome 2 de Joshua Williamson part assez vite sur une idée originale de traque à trois. Le tour sur des dessins convaincants de Christopher Mooneyham !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Prometheus Fire and Stone tome 2
(image © Dark Horse Comics, Vestron)

 

Janvier 2219. Galgo et ses équipiers Piper et Higgins se sont échappés de la planète LV-223 à bord d’un vaisseau spatial après avoir abandonnés derrière eux Angela et les derniers survivants. Malheureusement pour eux, ils ne sont pas seuls à bord ! Un Predator s’est introduit dans leur vaisseau. Galgo et ses hommes ignorent encore que l’extraterrestre n’est pas venu pour traquer des êtres humains, mais pour ajouter un Ingénieur à son tableau de chasse. Le jeu du chat et de la souris peut commencer à bord du vaisseau…

 

Prometheus Fire and Stone tome 2
(image © Dark Horse Comics, Vestron)

 

Une approche originale qui contourne les clichés de la saga

Avec Prometheus : Fire and stone, tome 2, le scénariste Joshua Williamson a la bonne idée de proposer une approche originale qui a le mérite d’éviter les clichés de la saga… mais qui hérissera peut-être les poils de certains puristes. Car après une 1re partie très classique (on va y revenir plus bas), Joshua Williamson opte pour une configuration un peu nouvelle. Car ce Predator de Fire and Stone n’a pas l’intention de décimer les êtres humains, mais bien de se frotter à un Ingénieur, ces créatures humanoïdes du film Prometheus de Ridley Scott, aperçu aussi furtivement dans Alien. Rapidement, Galgo est tout simplement capturé par le Predator pour servir… d’appât ! Le héros passe donc une bonne partie de l’histoire littéralement enchaîné au Predator. Cela conduit l’intrigue vers quelque chose qu’on n’attendait pas vraiment : voici Galgo qui commence à échanger avec le monstre, et il faut bien l’admettre une relation s’installe entre eux. « Blasphème ! Incohérence ! », crieront peut-être les puristes, « comment un Predator peut-il se lier à une de ses proies ?! ». Oui, cela aboutie fatalement à « humaniser » l’extraterrestre chasseur. Dans Prometheus : Fire and stone, tome 2, Joshua Williamson marche donc sur un fil, mais réussit à faire passer la pilule, avec des dialogues réussis et une action entraînante et sans cesse relancée.

 

Prometheus Fire and Stone tome 2
(image © Dark Horse Comics, Vestron)

 

Les dessins réussis de Christopher Mooneyham

L’autre atout de ce Prometheus : Fire and stone, tome 2 c’est incontestablement Christopher Mooneyham. Le dessinateur paraît aussi à l’aise dans les scènes de huis clos en vaisseau spatial que dans celles forestières à la surface de LV-223. Son encrage restitue bien le côté dur et sérieux du récit, avec une finition un peu « brute » et volontairement brouillonne qui rappelle un peu le style d’un Klaus Janson. Mieux : son Predator est vraiment superbe avec des postures dynamiques qui évoquent les films. Un petit bémol toutefois sur son Ingénieur, qui fait plus « gros bourrin » qu’autre chose. Les films de la franchise Alien leur conféraient un côté un peu mystérieux voire mystique qu’on ne retrouve pas ici.

 

Prometheus Fire and Stone tome 2
(image © Dark Horse Comics, Vestron)

 

Malgré tout, un début tout en clichés…

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, Prometheus : Fire and stone, tome 2 n’échappe pas à une petite partie de chasse dans l’espace. Disons qu’on a l’impression qu’au début de l’histoire, Joshua Williamson s’est senti obligé de placer tout un épisode qui cumule les clichés de la saga. Des hommes durs à cuire à bord d’un vaisseau spatial, un Predator, et un carnage. Le genre de scènes qu’on a déjà vues et revues si on est fan de la saga. Ne boudons pas notre plaisir, c’est bien fait. Mais c’est une redite malgré tout. Heureusement qu’il ne s’agit en fin de compte qu’un prétexte pour ramener tout le monde sur LV-223, où les choses sérieuses commencent. La suite et la fin sont déjà annoncés par Vestron, éditeur décidément très actif et dynamique. Le 3e et dernier tome de Prometheus : Fire and stone proposera les sagas Alien vs. Predator : Fire and Stone et Prometheus : Fire and Stone – Omega. Autant dire que nous y serons ! ■

Prometheus Fire and Stone tome 2
(image © Dark Horse Comics, Vestron)

Prometheus : Fire and stone, tome 2 est un comics publié en France par les éditions Vestron. Il contient Predator : Fire and Stone n°1 à 4.

 

LIRE AUSSI : Prometheus : Life and Death, tome 1 – bataille sanglante entre Predators et Marines de l’espace !

Prometheus life and death predator tome 1
(image © Dark Horse Comics, Vestron)




A propos Stéphane Le Troëdec 475 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.