Path Of Exile : le comics et l’artbook réunis en un ouvrage pour les fans et les néophytes du jeu vidéo ! [critique]

(image © Dynamite Entertainment)

Path of Exile est un hack’n slash, un jeu vidéo développé par Grinding Gear Games . Ce titre propose un univers de dark fantasy très fourni et passionnant. Urban édite en un seul livre la série de comics racontant une partie des origines de cet univers accompagné de l’artbook. Une belle découverte pour les néophytes et un ravissement pour les gamers !
■ par Dragnir

 

(image © Dynamite Entertainment)

 

Alors que le jour se lève sur la ville de Sarn, le poète Victario Nevalius couche sur le papier le récit d’évènements dont il fut l’acteur et qui changèrent le destin de l’Empire éternel. Ces faits se déroulent bien avant le Grand Cataclysme qui fit du continent de Waeclast une terre maudite, et pourtant ils sont le terreau de la corruption qui défigurera le monde. Ainsi donc, le poète du peuple nous conte comment il fut amené à négocier avec les terribles guerriers Karuis et leur roi Kaom pour créer une alliance visant à s’opposer à l’Empereur Chitus et au thaumaturge Malachai. Ce dernier n’hésite pas à frayer avec l’inquisiteur Maligaro dont les expériences sur les gemmes de vertu ont abouti à la création de monstrueux soldats dotés d’une force redoutable : les Sertis ! C’est dans cette guerre sans merci que vont naîtrent les horreurs que devront bien des siècles plus tard affronter de glorieux héros exiles sur le continent de Waeclast !

 

(image © Dynamite Entertainment)

 

Un exercice délicat mais réussi

Cahier des charges bien compliqué pour ce Path of Exile. Les adaptations et autres récits tirés d’univers de jeu vidéo sont des exercices périlleux pour ne pas dire franchement casse-gueule ! Soit on intéresse les fans les plus dévoués et l’on perd les non-initiés dans les méandres des clins d’œil. Soit on imagine une histoire à la portée de tous mais il faut craindre le courroux des puristes. Cet exercice tient du numéro d’acrobatie faite par un unijambiste souffrant d’une hypertrophie du testicule gauche ! Et bien pour le coup, Path of Exile réussit le pari de plaire aux uns et aux autres ! Oh, bien sûr, nous ne sommes pas devant un chef-d’œuvre des comics, mais l’ensemble tient plutôt la route. Une histoire violente, horrifique aux inspirations très « cthulhiennes » : Path of Exile profite des 10 ans développement du jeu vidéo. Mieux que ça : il contribue à creuser le background et c’est là que les joueurs y trouveront leur content.

 

Quelques pages de la partie artbook de Path of Exile : Origines (image © Dynamite Entertainment)

 

Le comics et The Art of Path of Exile pour le même prix

Au-delà du comics en lui-même, l’éditeur Urban a eu la très bonne idée d’intégrer en supplément The art of Path of Exile, l’artbook du jeu vidéo. Du coup, cette édition devient un objet de collection tout à fait indispensable pour les fans que se respectent. Les autres lecteurs y verront tout le travail accompli au cours de cette décennie de développement. Le moins qu’on puisse dire de ce Path of Exile, c’est qu’il y a de la matière car ce ne sont pas moins de 120 pages d’études de design de personnages et de décors tous plus splendides les uns que les autres que l’on nous propose ici. Des commentaires et même des entretiens avec les créateurs nous permettent de suivre la genèse de cet univers incroyable. Il est clair que ça donne méchamment envie de retourner sur les rivages de ce continent maudit ou de les découvrir. Path of Exile est donc un ouvrage très original qui saura séduire, même au-delà des fans du jeu vidéo. ■

 

Couverture de Path of Exile : Origines (image © Urban Comics)




À LIRE AUSSI

Comics

Atelier/Workshop : Laurent Lefeuvre vous invite à sa planche à dessin (et vous auriez tort de vous en priver) !

Avec Atelier/Workshop, Laurent Lefeuvre nous offre un des plus beaux artbooks jamais publié. Le secret ? L’ouvrage n’est pas seulement un sublime recueil d’illustrations. Il retrace le parcours d’un artiste passionné et exigent au style inimitable. [...]
A propos Dragnir 40 Articles
Dragnir , c'est 120 kilos d'amour des comics ! Lecteur depuis plus de 40 ans, il est désormais muni d'un cal au pouce de plus de 9 cm a force de tourner les pages des comics indépendants voire underground US ou UK dont il s'est fait une spécialité.