Mech Academy, tome 2 : adopte un Mech ! [critique]

Mech Academy tome 2
(image © BOOM ! Studio)

Le 2e tome de Mech Academy, la très plaisante série de Greg Pak et Takeshi Miyasawa, propose une histoire toujours aussi réussie, mais un peu trop décompressée.
■par Doop

 

(image © BOOM ! Studios)

 

Le cadet Sanford Yu et tous ses amis font leurs 1ers pas dans l’école qui va les former au combat. Pour rappel, la Terre a été attaquée plusieurs années de cela par les Shargs, des crabes extraterrestres géants que les humains ont réussi à repousser grâce à des mechas, robots géants tombés du ciel qui « choisissent » un humain avec qui ils se lient. Dans le premier tome, Sanford s’est débarrassé d’un Sharg, ce qui laissait présager une nouvelle attaque. Et on va rapidement se rendre compte que la guerre est, une nouvelle fois, déclarée lorsque l’académie est attaquée. Sanford et ses amis vont donc non seulement devoir apprendre sur le terrain à se débarrasser de leurs ennemis, tout en étant confrontés à un choix cornélien, qui va les pousser à devenir des criminels de guerre.

 

 

(image © BOOM ! Studios)

 

Mech Academy : une série toujours aussi agréable et tout public

À LIRE AUSSI : C’est l’histoire d’un mech (la review de Mech Academy, tome 1)
Vous avez aimé le 1er tome de Mech Academy ? Vous aimerez aussi le 2!
Greg Pak et Takeshi Miyazawa sont 2 excellents conteurs, qui livrent ici une histoire simple, sans grande originalité certes, mais agréable à suivre. Dans Mech Academy tome 2, les auteurs se concentrent un peu plus sur les relations entre les personnages et sur la guerre qui éclate. C’est bien fait mais cela manque un peu de corps. Je trouve que la notion de guerre totale n’est pas assez mise en avant. Mech Academy reste uniquement dans le cadre de l’académie et cela manque d’ampleur à mon sens. Après, Greg Pak commence à introduire plusieurs intrigues secondaires pour donner un peu d’arrière-plan à son intrigue générale. Qui sont ces fameux Sharg ? Qui arrivent en vaisseau spatial alors que vraisemblablement ce sont uniquement des bestioles sans trop de cerveau ? Et quelle est la relation qui lie les mechas et leurs pilotes ?. Le style de Takeshi Miyazawa est quant à lui un peu plus « haché » que ce que j’ai pu lire de lui sur Ms. Marvel ou encore Spider-Man Loves Mary-Jane. Je pense qu’il s’encre tout seul et ça lui va plutôt bien. De plus ses dessins, à la narration solide, ne partent pas dans le sale ou le gore, ce qui fait de ce Mech Academy une bande dessinée que vous pourrez faire lire à votre petit neveu ou à votre petit frère, ce qui est de moins en moins le cas, même sur certaines revues mainstream. C’est un point très positif.

 

(image © BOOM ! Studios)

 

Mais ce tome 2 est un peu trop court

Le seul reproche que je pourrais faire à ce 2e tome de Mech Academy ne vient pas de la qualité du comics, mais de l’édition française. Si je ne connais pas le mode de publication en recueil de la série aux USA, je trouve en revanche que ce n’est pas une très bonne idée de nous livrer une publication qui ne suit pas les « arcs ». De fait, Mech Academy T2 nous livre la fin du tout 1er arc et le début du 2e qui sera donc à suivre dans le tome 3. Quatre épisodes par volume, c’est un peu court, surtout pour ce genre de série assez facile à suivre et tout public. J’aurais nettement préféré 5 ou 6 numéros qui correspondraient mieux à une histoire au moins complète. En dehors de ça, je trouve le design de l’édition française vraiment très beau, avec un récapitulatif qui nous remet immédiatement dans le bain et un papier de très bonne qualité. Il faudrait juste augmenter la quantité par volume, et ce serait parfait ! ■

Mech Academy tome 2 couverture française
(image © Casterman)

Mech Academy, tome 2 est un comics de 120 pages écrit par Grek Pak et dessiné par Takeshi Mayazawa. Cet album est publié en France par Casterman au prix de 14,00 €. Les épisodes originaux (Mech Cadet Yu #5-8) sont parus aux USA chez BOOM ! Studios.




A propos Doop 120 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.