La première apparition de Miss Venom (critique de Venom : Sinner Takes All)

La première apparition de Miss Venom (Venom : Sinner Takes All)

Venom : Sinner Takes All voit le retour du personnage du Rédempteur, le criminel qui avait tué Jean Dewolff dans les pages de Spectacular Spider-Man quelques années plus tôt. Celui-là même qui, par la même occasion, avait ruiné la carrière de journaliste Eddie Brock. Ajoutez à cela la première apparition de Miss Venom ! Une réunion explosive.
■ par Doop

 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, une petit info : avec Venom : Sinner Takes All, le comics Venom passe  à 40 pages pour le même prix, les 20 pages rajoutées étant des histoires annexes peu inspirées autour des personnages gravitant autour de Venom dont nous ne parlerons pas.

 

La première apparition de Miss Venom (Venom : Sinner Takes All)
Le Rédempteur, un ancien adversaire de Spider-Man (image © Marvel)

 

Le retour du Rédempteur

Eddie Brock est assoupi dans le train quand il se fait attaquer par 2 voyous qui lui jettent de l’alcool sur la figure et essayent de le bruler. Malheureusement pour eux, Venom intervient, étouffe les flammes et massacre les bandits dans le métro. Pendant ce temps, Fordham Rhodes, le président de la compagnie de jeux video de Carnage Unleashed est au tribunal, accompagné par ses avocats Bennet Field et Ann Weyning (qui n’est autre que l’ex-femme d’Eddie). Alors qu’il est interviewé par Trish Tilby, un mystérieux personnage armé d’un fusil à pompe apparait : il s’agit du Rédempteur qui abat froidement Rhodes et ses deux avocats ! Eddie, qui est quand même blessé, se réfugie chez Ann pour discuter. En l’attendant, il allume la télé qui raconte l’histoire du Rédempteur. Stan Carter, ex lieutenant de police est devenu mentalement instable après des expériences subies au sein du SHIELD. Tombé en dépression après la mort de son partenaire, Carter, un homme très religieux, est devenu le Rédempteur, dont la mission est d’éradiquer ceux qu’il considére comme des pécheurs. L’officier Jean Dewolff a d’ailleurs été l’une de ses premières victimes. Sans le vouloir Carter avait initié un imitateur, Emil Gregg, qui s’était même rendu à la police. Si Carter a été exécuté par la police, Gregg a été remis en liberté sans que l’on sache où il se trouve. Toutes les suspicions se portent donc sur lui.

 

La première apparition de Miss Venom (Venom : Sinner Takes All)
Le début d’une nouvelle romance (image © Marvel)

 

Venom contre le Rédempteur, acte 1

En regardant la télé, Eddie apprend qu’Ann a été abattue. Il fonce vers l’hôpital où cette dernière est toujours en vie mais grièvement blessée. Elle reste sous haute protection de la police, ce qui n’effraye apparemment pas le Rédempteur. Ce dernier force l’entrée de l’hôpital en jetant des bombes. Le Rédempteur massacre une dizaine de policiers, puis entre dans la chambre d’Ann. Il y trouve Venom, qui lui saute dessus. Le Rédempteur tire sur Ann mais les pouvoirs de Venom la protègent.

Le criminel profite de l’arrivée des policiers pour disparaitre. Venom réalise quant à lui que la police ne peut protéger Ann. Il l’emmène dans son refuge secret, un abri antiatomique construit dans les égouts.

 

La première apparition de Miss Venom (Venom : Sinner Takes All)
Les débuts de Miss Venom (image © Marvel)

 

La fiancée de Venom

Pendant ce temps, Emil Gregg arrive dans le foyer pour sans-abri qu’il occupe depuis quelques mois. Il est bien évidemment arrêté par la police qui trouve dans son sac les affaires du Rédempteur. Ils l’embarquent aussi sec sans se rendre compte que son voisin de lit semble lui aussi relativement perturbé. Voyant qu’Ann est grièvement blessée, Venom lui propose d’étendre son symbiote jusqu’à l’intérieur de son corps afin de la guérir. Ann accepte. Mais afin de guérir la jeune femme, le symbiote doit complètement se détacher d’Eddie ! Au commissariat, Gregg est abattu par la mère d’un policier tué au cours de l’intervention. Alors que la police est débordée, les résultats du laboratoire arrivent : les empreintes trouvées sur l’arme et le costume ne sont pas celles de Gregg mais de Michael Engelschwert, un ancien vétéran de la Guerre du Golfe, qui résidait au même foyer. Lorsqu’ils s’y rendent, ce dernier a laissé une bombe en guise de cadeau ! Dans l’abri antiatomique, Eddie est attaqué par 2 voyous, il est sauvé par Ann, qui est désormais contrôlée par le costume de Venom ! Elle dépèce littéralement les 2 bandits, n’arrivant pas à contrôler le costume. Eddie arrive à récupérer le costume mais Ann est totalement hystérique en voyant le carnage qu’elle a commis. Elle comprend les difficultés d’Eddie à contrôler le symbiote. Mais elle lui en veut aussi de lui avoir fait subir cette fusion, qui lui a pourtant apporté beaucoup de plaisir.

 

La première apparition de Miss Venom (Venom : Sinner Takes All)
La vengeance d’une blonde (image © Marvel)

 

La vengeance est un plat…

Une jeune femme bizarre se présente au pied de l’immeuble d’Ann. Elle prétend qu’elle est sa sœur et qu’elle voudrait lui faire une surprise dans son appartement. Elle réussit à charmer le concierge et à entrer dans la résidence. Pendant ce temps, Michael se rend à une réunion d’anciens vétérans et fait un massacre. Ann, toujours déboussolée, quitte les égouts et prend un taxi pour rentrer chez elle. Eddie, qui ne l’entend pas de la même oreille, décide de la rattraper, sous les balles de policiers, qui ont assisté à toute la scène. Ann rentre chez elle sous escorte, mais les 2 policiers sont abattus par celle qui prétendait être sa sœur. Il s’agit en effet de la mère de Kristin, la guitariste de la mini Venom : Carnage Unleashed ! Elle met Ann en joue et lui demande d’attendre sagement qu’Eddie arrive. Elle possède vraisemblablement un arsenal avec elle, même si on se demande où elle a pu le cacher sous sa minijupe.




A propos Doop 198 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.