Jessica Jones, saison 2 en demi-teinte

Jessica Jones saison 2

Après une saison 1 que j’avais trouvée aux trois quarts réussie et après quelques séries globalement décevantes (en dehors de Punisher), Netflix allait-elle enfin nous proposer une suite digne de ce nom ? Le résultat est en demi-teinte et aurait mérité trois ou quatre épisodes de moins. Ce n’est pas qu’on s’ennuie mais c’est parfois assez long. Il y a non seulement un problème de méchant mais surtout d’actrices. Un conseil :  n’essayez pas la saison deux sans avoir vu la première, puisqu’il s’agit de sa suite directe, avec les mêmes protagonistes et beaucoup d’allusions…
■ Par Doop

 

 

Les origines d’une Jessica Jones fidèle à elle-même

Tout en restant ancrée dans le présent, cette saison nous dévoile les origines de Jessica, la manière dont elle a obtenu ses pouvoirs et son parcours de vie depuis l’accident qui l’a rendue orpheline. Si cela n’en rajoute pas trop dans le pathos, il y a quelques éléments qui m’ont un peu fait tiquer, notamment la menace ressurgie du passé de notre héroïne et le côté « organisation malfaisante » qui fait toujours un peu cliché dans ce genre de récit. Si Krysten Ritter maîtrise toujours aussi bien son personnage de fille paumée et livre une très belle prestation, on ne peut malheureusement pas en dire autant du reste du casting.

 

Jessica Jones saison 2

 

Des personnages secondaires mal campés

L’idée de vouloir mettre un peu en avant le personnage de Patsy Walker est une très mauvaise idée, dans la mesure où Rachel Taylor, qui n’avait déjà pas été très impressionnante dans la saison 1 possède de réels problèmes de jeu. On a du mal à la voir en fille accro à la drogue ou à l’alcool. De plus, la plupart de ses scènes sont sur-écrites (et donc surjouées). Cela met donc à mal une grande partie de la série. De la même manière, je n’ai pas du tout été convaincu par l’interprétation de Janet Mc Teer qui joue le personnage d’Alisa et sur laquelle reposent les trois quarts de l’intrigue ainsi que sa relation avec Jessica.

 

Jessica Jones saison 2

 

Une série Marvel/Netflix classique

Comme pas mal de séries Netflix, l’intrigue traîne énormément en longueur, et certains épisodes peuvent paraître très lourds. Cela reste pourtant agréable à regarder, la série reposant sur un personnage assez fort et bien joué. Pas de grande nouveauté donc, mais à classer toutefois au-dessus d’Iron Fist, Cage et Defenders. Allez, un petit 3/5.

 

Série disponible depuis le 8 mars 2018 sur Netflix.

 

 




A propos Doop 260 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.