1 mois pour dépenser 60 euros en comics ! (janvier 2019)

Pourquoi j’écarte L’Antre de l’horreur

L’Antre de l’horreur (image © Marvel Comics)

Pourquoi il m’intéresse ? Proposer un joli bouquin dessiné par Richard Corben, grand prix du festival d’Angoulême en 2018, ça a de la gueule, surtout quand il adapte Edgar Allan Poe et H.P. Lovecraft. Pourquoi je ne le prends pas ? J’ai déjà lu cet ouvrage il y a quelques années et j’ai trouvé que Corben s’était totalement planté dans ses adaptations. Il a enlevé toute la portée fantastique et gothique des poèmes de Poe pour en faire des récits d’horreur gore et médiocrement transposés. Si j’apprécie les dessins, les histoires sont assez pitoyables, en fait. Par exemple : une jeune femme transformée en poupée gonflable ou d’autres raccourcis du genre. Sans aucun intérêt pour les gens qui apprécient l’univers des 2 écrivains. Ces récits se destinent à des amateurs de farces gores, certes bien dessinées. Vous l’aurez compris, je fais partie de ceux qui préfèrent le fantastique et le suggéré au gore. Après, c’est certainement un problème d’interprétation de ma part. Mais vu le prix du bouquin, je préfère me racheter une intégrale des écrits d’Edgar Alan Poe ou de Howard Philips Lovecraft. En plus, ça fait mes affaires puisque le bouquin coûte un bras… 87,80 €, on respire un peu !

 

 

Bye bye, Maestros !

Maestro (image © Image Comics)

Pourquoi il m’intéresse ? Certainement l’annonce la plus exaltante du mois, par Hi Comics, une petite maison d’édition qui monte ! J’aime beaucoup Steve Skroce, dessinateur qui a su élever son niveau et qui est rapidement devenu un incontournable ou tout du moins un artiste à suivre. Et force est de constater que les dessins de Maestros sont tout simplement magnifiques. C’est un régal pour les yeux ! Pourquoi je le laisse ? Seulement voilà, un grand dessinateur n’est pas un grand scénariste. La preuve est faite avec un récit à la limite entre la fantasy et la magie que je n’ai pas pu poursuivre au-delà du 2ème épisode en VO. Pourquoi ? Eh bien parce que Steve Skroce n’a tout simplement rien à raconter ! Il englobe donc son récit par des scènes dégueulasses de corps qui explosent, de grosses bites en érection, de rapports sexuels crades pour rendre la chose plus… Je ne sais même pas quoi dire… Alors oui, c’est bien dessiné mais j’ai passé l’âge de m’émoustiller quand un créateur me propose des scènes de copulation en pleine face. Pensez à du Mark Millar en roue libre ou à du Garth Ennis façon The Boys. Il y a certes un public pour ça mais je n’en fais pas partie. J’aurais pourtant bien aimé. Allez, 69,90 €. C’est pas mal, mais il va encore falloir faire un choix.

 

 

Pas de The Old Guard

The Old Guard (image © Image Comics)

À LIRE AUSSI : Comment classer ses comics et ranger sa bibliothèque ?
Pourquoi il m’intéresse ?
J’adore non seulement Greg Rucka mais aussi Leandro Fernandez. Une nouvelle série par ces 2 auteurs ne peut que m’attirer. Pourquoi je le laisse ? Un peu la mort dans l’âme, car il ne s’agit que d’un 1er tome, qui appelle une suite. Sauf que pour le moment la suite n’est pas du tout sortie aux États-Unis et que j’ai tendance à me méfier de ça. De plus, si les dessins sont exceptionnels, le scénario est assez classique. Reste à dépenser 52,95 €mission accomplie ! Même si le choix entre The Old Guard et Malicia et Gambit se joue à rien, j’ai préféré m’orienter vers ce dernier.

 

Vais-je tenir mon budget de 60 € ? Réponse page suivante !




A propos Stéphane Le Troëdec 292 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.