Pourquoi Steve Ditko a-t-il claqué la porte de Marvel ?

Pourquoi Steve Ditko a-t-il claqué la porte de Marvel ?

Si les premiers épisodes d’Amazing Spider-Man sont un énorme succès, le torchon brûle rapidement entre ses auteurs, Steve Ditko et Stan Lee. Au point que le dessinateur choisit de quitter Marvel.
■ par Doop

 

Dès les premiers numéros d’Amazing Spider-Man, ses deux auteurs, Stan Lee et Steve Ditko ne sont pas d’accord sur le ton à adopter. Et petit à petit, le fossé se creuse entre les deux hommes…

 

Pourquoi Steve Ditko a-t-il claqué la porte de Marvel ?
Amazing Spider-Man n°18 ne contient aucun combat contre un super-vilain

 

Un épisode d’Amazing Spider-Man… sans combat ?!

La tension grimpe encore d’un cran lorsque Steve Ditko dessine dans Amazing Spider-Man n°18 (daté de novembre 1964). L’épisode ne contient aucune bagarre, ce qui représente une aberration totale aux yeux de Stan Lee. Le scénariste pense que ce n’est pas ce que recherche le lectorat de Spider-Man (même si ironiquement c’est lui qui était à l’origine de l’épisode sans aucune bataille des Quatre Fantastiques). Comme il ne peut pas lui demander de redessiner le numéro qui doit partir la plus vite possible à l’imprimerie, Stan Lee se venge dans le courrier des lecteurs du numéro précédent (le n°17). Il explique que l’épisode à venir sera certainement détesté par les fans du Tisseur de toile !

 

 

Vengeance par crédits interposés

Stan Lee joue aussi avec les crédits pour faire enrager Steve Ditko. Lorsque ce dernier lui reproche de toujours mettre son nom avant le sien, le scénariste s’exécute et place le nom de Ditko en premier puis le sien écrit en 3 fois plus gros ! Si la blague peut paraître innocente pour les lecteurs, elle rend certainement Ditko fou de rage.

 

 

Un artiste peu à l’aise en public

Steve Ditko n’est pas à l’aise en public et ne souhaite pas discuter avec les fans ni donner des interviews. Un comportement qui ne correspond bien évidemment pas à l’image glamour et hollywoodienne que Stan Lee souhaite associer à Marvel. Il faut dire que Ditko ne cherche absolument pas la publicité ni la reconnaissance. C’est en quelque sorte sa philosophie de vie. Il refuse même de poser sa voix sur le disque Voices of Marvel que Stan Lee a proposé aux lecteurs les plus fidèles de la compagnie.

 

Pourquoi Steve Ditko a-t-il claqué la porte de Marvel ?
Steve Ditko ne voulait pas qu’on révèle l’identité du Bouffon Vert.

 

Le torchon brûle

Steve Ditko et Stan Lee finissent par ne plus se parler. Le dessinateur rend chaque mois ses planches sans que le scénariste, qui y plaque alors ses textes, ne soit au courant de ce que le dessinateur a réalisé. Le scénariste n’aura alors de cesse de transformer les idées de Steve Ditko via ses dialogues. Une méthode qui déclenche une brouille irréversible entre les deux hommes. Par exemple, lorsque le Bouffon vert doit être démasqué, Steve Ditko dessine la scène en faisant du méchant un anonyme, ce qui ne convient pas à Stan Lee qui voudrait pour des raisons dramatiques faire de son alter ego un personnage connu des lecteurs. Sans que Ditko ne soit au courant, Lee identifie alors dans ses dialogues le Bouffon vert comme étant Norman Osborn, le père d’un des meilleurs amis de Peter.

 

 

Le Président de Marvel intervient

Au début de l’été 1966, Marvel est devenue une firme qui compte, reconnue dans tout le pays et dont certains personnages connaissent une énorme popularité. Son président n’a pas l’habitude d’intervenir dans le processus de création. Pourtant, Martin Goodman essaye d’interférer avec le travail de Steve Ditko. Toujours dans une perspective d’évolution, Peter Parker a quitté l’école pour devenir étudiant et Goodman reproche au dessinateur de dépeindre ce milieu de manière trop péjorative (les étudiants seraient en gros des hippies). Il ne veut pas se mettre à dos la majeure partie de son lectorat et demande donc à Ditko d’adoucir son ton.

 

Pourquoi Steve Ditko a-t-il claqué la porte de Marvel ?
Amazing Spider-Man est le dernier épisode dessiné par Steve Ditko

 

Steve Ditko quitte Marvel

Comme Martin Goodman ne peut pas passer par Stan Lee (à qui Steve Ditko ne parle toujours pas), il fait dépêcher un employé de Marvel (peut-être Sol Brodsky) chez le dessinateur pour lui demander de faire quelques modifications. Steve Ditko refuse. Par la même occasion, il exige des dividendes pour les droits d’un dessin animé Spider-Man qui se sert de ses dessins. Se voyant opposer une fin de non-recevoir, Ditko annonce sa démission au moment même où Goodman, cherchant à calmer les esprits, lui avait accordé une augmentation. Steve Ditko tente d’emmener Jack Kirby dans son sillage pour que les 2 artistes créent une nouvelle compagnie de comics mais le King hésite. S’il a de plus en plus de difficultés avec le comportement de Lee et de Goodman, il ne veut toujours pas faire une croix sur les éventuels dividendes. De plus, Jack Kirby sait qu’il aura toujours du travail chez Marvel. En août 1966, un encart éditorial confirme le départ de Steve Ditko à partir d’Amazing Spider-Man n°38 et Strange Tales n°146 sans toutefois en préciser les raisons. ■




A propos Doop 253 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.