Les Nouveaux Mutants : Une série B à éviter… surtout si on est fan des New Mutants !

les nouveaux mutants le film
(image : © 20th Century Studios)

Dernier film mutant estampillé Fox, reporté de nombreuses fois, Les Nouveaux Mutants avaient pourtant réveillé chez moi un intérêt ! La bande annonce, montrant des designs très fidèles aux comics pouvait laissait penser à un hommage horrifique à la saga de l’Ours-démon. Après 4 ou 5 minutes où l’on se prend à y croire, Les Nouveaux Mutants sombre malheureusement dans l’écueil du scénario facile, vide et sans intérêt. Surtout pour celui qui connaît un peu les personnages.
■ par Doop

 

les nouveaux mutants le film
(image : © 20th Century Studios)

 

Un film bizarrement pas destiné aux lecteurs

L’intrigue commence alors que Dani Moonstar, une jeune mutante aux pouvoirs inconnus, arrive dans un hôpital assez singulier. Seule survivante de son village après une « tornade mystérieuse», elle est accueillie par le Dr Cecilia Reyes qui lui promet de l’aider à découvrir et à maîtriser ses futures capacités. Sous les ordres d’un mystérieux supérieur, Cecilia présente Dani aux autres pensionnaires de son hôpital. On y retrouve Sam Guthrie, Roberto Da Costa, Rahne Sainclair et Illyana Raspoutine. Tous ont des pouvoirs destructeurs qu’ils ne maîtrisent non seulement pas qui ont été de plus à l’origine de pas mal de problèmes lors de leur déclenchement. Après une introduction difficile dans le groupe, Dani se lie rapidement avec Rahne. Mais d’étranges évènements se produisent dans l’hôpital dès son arrivée. En effet, les peurs les plus intimes de nos jeunes mutants semblent, sans que l’on sache pourquoi, prendre forme et devenir réels pour les hanter ! Dani est-elle possédée ? L’hôpital est-il sous l’emprise de démons ? Ou est-ce autre chose ?
Si vous connaissez un tant soit peu le comics, vous avez de fait la réponse à la question. Et c’est là que réside tout le problème en fait. Les Nouveaux Mutants est globalement construit sur 3 intrigues : les pouvoirs inconnus de Dani Moonstar, les peurs des mutants qui prennent forme et la personne qui gère cet hôpital bizarre. Et si la dernière est un tant soit peu surprenante, même si on le voit venir à des kilomètres, le reste est connu des fans, qui ont déjà les réponses dès le départ. De fait, on s’ennuie, on cherche les petites références, mais même celles-ci tombent malheureusement à plat.

 

les nouveaux mutants le film
(image : © 20th Century Studios)

 

Des personnages sortis du comics ? Pas vraiment…

Au visionnage de la bande annonce, on pouvait se dire que le réalisateur avait réussi le tour de force de proposer des personnages très fidèles à leurs version papier. En tout cas visuellement. Car finalement il n’en est rien au niveau de leurs personnalités. C’est très simple, à part Sam Guthrie, les autres personnages ne correspondent absolument pas à ce que l’on connaît. Dani joue le rôle de la jeune candide effacée et sans charisme complètement trimbalée par l’intrigue, ce qui ne correspond pas du tout à sa forte personnalité Cheyenne. Son histoire d’amour avec Rahne est placée un peu au milieu du film sans grand développement. Si le lien entre Dani et Rahne était présent lors des comics de Chris Claremont et semblait un élément important de la relation entre les personnages, ici il est non seulement traité de manière superficielle et totalement inversé. Rahne Sinclair est en effet décrite dans les comics comme une jeune fille totalement inhibée, pas du tout à l’aise avec ses capacités et tout le temps en proie aux doutes. Mais comme c’est Maisie Williams, la star du Trône de Fer, qui joue le personnage, c’est elle qui plus ou moins prend le dessus dans la relation car c’est l’élément vendeur du film. De fait, je ne reconnais pas vraiment notre écossaise aux pouvoirs de lycanthropie. C’est la même chose pour Illyana. Seul personnage dont les origines sont les seules à ne pas être réellement expliquées. Déjà, on ne crée pas de lien familiaux, Colossus n’est jamais évoqué et on sent qu’il n’existe tout simplement pas. Je veux bien entendre qu’on ne peut pas adapter stricto sensu les origines du personnage dans une version cinéma. Mais là rien n’est clair. Non seulement ses pouvoirs, mais aussi son armure et son passé. Le scénariste/réalisateur Josh Boone (Nos étoiles contraires) rate totalement l’adaptation d’Illyana Raspoutine. C’est très simple, la jeune fille naïve aux prises avec son côté démoniaque dans les comics laisse la place à une grosse pétasse à jeans troués dont la 1ère action dans le film est de demander à Dani Moonstar si elle sait faire « pousser de la beuh »… L’Ours démon lui aussi est nettement moins intéressant. La dernière scène le concernant est d’ailleurs à la limite du malaise ou du fou-rire pour celui qui a apprécié l’arc de Bill Sienkiewicz et de Chris Claremont. On ne croit pas une seconde à Cecilia Reyes non plus, tellement ses actions de « scientifique » sont totalement incohérentes et contradictoires. Bref, au niveau de l’esprit c’est raté. Mais visuellement cela tient un peu le choc ! (suite de l’article page suivante)

 

LIRE AUSSI : Nous sommes les Nouveaux Mutants : Rob Liefeld se taille la part du lion dans une anthologie dédiée aux jeunes mutants de Marvel Comics !

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Doop 330 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.