Les 10 superpouvoirs les plus SURPUISSANTS des COMICS !

superpouvoirs plus forts
(image © Marvel Comics, DC Comics)

De l’immortalité absolue à la supervitesse, quels sont les superpouvoirs les plus puissants ?
■ par Stéphane Le Troëdec (avec l’aide de la rédaction)

 

 

Modifier la réalité, comme Protéus

superpouvoirs plus forts
(image © Marvel Comics)

Protéus peut modifier la réalité autour de lui. Fort heureusement, son superpouvoir ne s’applique que dans une zone relativement restreinte. Il n’empêche que son pouvoir est d’une puissance terrifiante : Protéus peut ainsi modifier la matière organique, inorganique mais aussi les différentes formes d’énergie. Cerise sur le gâteau : Protéus peut également se téléporter entre les dimensions.

 

 

Se déplacer à une vitesse prodigieuse, comme Flash

superpouvoirs plus forts
(image © DC Comics)

La supervitesse de Flash lui permet de se déplacer plus rapidement que la lumière. Il peut ainsi donner l’impression qu’il se téléporte. Mais ce superpouvoir est surtout puissant parce qu’il permet à Flash de contrôler le temps. Quand il court, tout ce qui se trouve autour de lui ralentit. Durant ce moment, Flash peut continuer à interagir avec son environnement et prendre de vitesse tous ses adversaires.

 

Être vraiment immortel, comme M. Immortal

superpouvoirs plus forts
(image © Marvel Comics)

M. Immortal est vraiment immortel, c’est-à-dire qu’on ne peut jamais le tuer. Quand cela arrive, il ressuscite, tout simplement, même si on ne voit jamais comment, ni s’il s’auto-régénère. Craig Hollis, c’est son vrai nom, a essayé de mourir un nombre incalculable de fois, par des moyens très variés. Rien y fait. M. Immortal est un homo supreme. Il vivra jusqu’à la fin des temps.

 

À LIRE AUSSI : Les 20 superhéroïnes les plus sexy des séries TV !

superhéroines télé sexy
(image © Warner Bros Pict.)
La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 475 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.