Faith et la Future Force : Marre des héros névrosés ? Essayez Faith, l’héroïne « positive attitude » ! [critique]

(image © Valiant)

À l’heure où les héros sont sombres et torturés, la douce Faith est une héroïne solaire et optimiste. Cette fois-ci, c’est le temps et donc l’univers qu’elle doit sauver. Découvrez Faith et la Future Force, un récit drôle et spectaculaire !
■ par Dragnir

 

Faith, héroïne positive, solaire et optimiste ! (image © Bliss Comics)

 

Un rêve de geek

Alors qu’elle travaille à l’écriture d’un article, Faith Smith plus connu comme étant la psiotique Zéphyr est abordée par Neela Sethi. Cette dernière, suite à ses aventures avec Ivar Anni-Pada, a découvert un des plus précieux secrets de l’univers et est devenu une « marcheuse temporelle », protectrice du temps et de son flux. Et c’est précisément ce pourquoi elle a besoin de Faith : il faut sauver l’histoire ! Bien sûr, l’héroïne n’hésite pas une seule seconde et se lance dans cette aventure qui lui semble être le rêve de geek qu’elle a toujours eu. C’est donc directement en pleine Guerre de Sécession que la marcheuse temporelle emmène Faith pour y affronter une étrange créature robotique qui va dès le 1er affrontement tuer la virevoltante Zéphyr. Serait-ce la fin de la plus lumineuse des psiotiques ?

 

Neela Sethi sollicite l’aide de Faith (image © Bliss Comics)

Faith et la Future Force ou la « positive attitude »

Bon, je ne saurais cacher que j’aime le personnage de Faith, que je l’aime même beaucoup. Pour la formidable gentillesse qui fait sa force, pour son manque d’assurance qui la rend tellement attachante, pour le fait qu’elle rayonne littéralement de bonté. Mais ce qui fait que Faith est tout particulièrement appréciable, c’est qu’elle démontre que l’on peut faire du bon récit, et même du très bon récit, avec une héroïne ultra positive. C’était déjà le cas dans sa propre série et c’est ce que l’on retrouve dans Faith et la Future Force et soyons clair ; ça fait un bien fou que d’avoir autre chose que des héros névrosés et ténébreux. C’est aussi l’occasion de voir de nombreux héros de l’univers Valiant à l’œuvre au côté de la belle ce qui apporte un aspect épique dans un récit où les boucles temporelles et l’exploration ont la part belle.

 

De nombreux personnages Valiant très connus apparaissent sans Faith et la Future Force (image © Valiant)

Drôle juste ce qu’il faut

Jody Houser a notamment œuvré sur la franchise Star Wars en comics. L’autrice maîtrise parfaitement son personnage et de ce fait arrive à la placer dans des situations incongrues sans pour autant qu’elles ne deviennent grotesques. Alors bien sûr, avec Faith et la Future Force, on retrouve l’humour très geek propre à la série qui a toujours su jouer avec l’autodérision notamment quand il s’agit de comparer Faith et la Future Force avec le fameux Doctor Who. Mais comme à son habitude, cet aspect drôle est savamment dosé. En termes graphiques, c’est un travail à 4 mains avec, excusez du peu, un Barry Kitson particulièrement inspiré mais aussi Stephen Segovia, Diego Bernard ou encore Carry Nord qui tous produisent des dessins de qualité tout à fait agréable l’œil. Faith et la Future Force est donc encore une réussite pour cette série qui montre à ses détracteurs que son seul intérêt n’est pas que l’héroïne ait de l’embonpoint ou que ce soit une nerd. Non, Faith est une réussite car elle est une vraie super héroïne comme on en fait plus. ■

(image © Bliss Comics)
Super Sons tome 1 chez Urban Comics
FOCUS

Super Sons : la relève est assurée chez DC !

par Sonia Dollinger dans Comics 0

Avec DC Rebirth, la firme fait de nouvelles propositions comme celle de donner un fils à Superman. Pourquoi alors ne pas réunir les enfants de deux des plus grands héros ? Avec Super Sons, Peter J. [...]




A propos Dragnir 40 Articles
Dragnir , c'est 120 kilos d'amour des comics ! Lecteur depuis plus de 40 ans, il est désormais muni d'un cal au pouce de plus de 9 cm a force de tourner les pages des comics indépendants voire underground US ou UK dont il s'est fait une spécialité.