Excalibur n°1 : l’équipe « magique » des mutants Marvel rate complètement son tour !

excalibur 1
(image © Marvel Comics)

Nouveau titre de la relance des séries mutantes, Excalibur promet de s’intéresser au monde de la magie, avec une équipe aguicheuse. Le groupe réunit Malicia, Gambit, Betsy Braddock, Jubilé et Apocalypse. Avec pour objectif d’affronter les conséquences de l’arrivée de Krakoa et de la nouvelle donne mutante dans le monde des fées. Et pour le moment, c’est raté !
■ par Doop

 

excalibur 1
(image © Marvel Comics)

 

Mutanité vs magie

Je vais essayer de vous expliquer à quel point ce comics est pénible à lire. Selon toute vraisemblance, la montée en puissance de Krakoa a totalement chamboulé le monde de la magie appelé « Otherworld » et dirigé par Morgane la fée. Elle perd petit à petit sa puissance depuis qu’un portail de Krakoa est apparu au fond de son puits et ça la gêne beaucoup car elle doit affronter un ennemi non identifié et hors champ. Elle appelle donc Captain Britain, le défenseur du royaume et le soumet à son emprise pour découvrir l’origine du portail et mettre fin aux mutants ! Malheureusement, Brian Braddock n’est pas venu tout seul, il est accompagné par sa sœur Betsy, fraîchement ressuscitée sous sa forme originale. Cette dernière se retrouve donc en fâcheuse posture. Apocalypse, qui habite désormais à Kraokoa et qui a vu le bout du portail apparaître chez lui monte alors une équipe pour aller la sauver. L’intrigue est vraiment mal fichue : Trini Howard fait des références au passé des Braddock mais cela reste totalement obscur. On a véritablement l’impression d’avoir raté un épisode ou 2. Le pire, c’est que la scénariste propose elle aussi quelques pages de texte, mais que ces derniers ne servent pas à grand-chose. Les allers-retours de Morgane sur Terre et son association avec des sorciers sont assez fumeux et le nouveau statu quo de la magie sur Terre ne semble pas du tout maîtrisé. C’est très superficiel et fastidieux à lire, tellement on s’ennuie. Une nouvelle équipe Excalibur est quand-même créée à la fin de l’épisode mais elle ne repose vraiment sur rien.

 

excalibur 1
(image © Marvel Comics)

 

Une équipe de bric et de… Braddock !

Je ne connais absolument pas la scénariste Trini Howard mais pour l’instant je suis loin d’être époustouflé par son travail. Elle a vraisemblablement bossé la continuité de Captain Britain et autres mais à mon sens, elle a du mal à leur donner une voix. Cela donne vraiment l’impression qu’on lui a imposé les membres de l’équipe et qu’elle a dû se débrouiller avec. De fait, l’équipe est réunie n’importe comment. Apocalypse convoque Malicia pour qu’elle absorbe les pouvoirs du portail, Gambit suit et Jubilé joint l’équipe parce que … c’est la dernière à avoir parlé à Betsy ! C’est vraiment n’importe quoi. En plus, si l’on parle de magie, on aurait pu avoir Illyana, mais non. La relation entre Gambit et Malicia est assez faible et à des lieues de ce qu’avait pu apporter Kelly Thompson, Jubilé est là… parce que… Et tout ce qui tourne autour du royaume d’Otherworld est quand-même très superficiel et pas très bien expliqué. Le pire est quand-même le traitement d’Apocalypse, qui ne méritait pas ça. Alors que sa présence aurait dû être l’un des points forts de la série, il en est réduit à une caricature : un personnage qui parle à demi-mots et qui a l’air de savoir ce qui se passe sans jamais le dire ! Et il a droit à un running gag un peu lourd sur son nom ! En gros, Apocalypse, c’est le père Fourras. Trini Howard aborde le contexte de Krakoa, mais fait une intrique qui aurait pu s’en passer. Alors que cela fonctionnait pour la série Marauders, là c’est totalement à côté de la plaque.

 

excalibur 1
(image © Marvel Comics)

 

Heureusement, il reste les dessins

Même si Marcus To est loin d’être un dessinateur époustouflant, on peut quand-même lui faire confiance pour raconter une histoire fluide. Les personnages sont reconnaissables et les scènes d’action plutôt réussies. On a un peu l’impression de lire du Tom Grummett période Superboy et ce n’est pas pour me déplaire. Malheureusement cela ne suffit pas à sauver une série confuse, mal fagotée et dont les personnages ne semblent rien avoir à faire dans l’histoire. Personnellement, je ne reviendrai pas pour un 2e épisode. ■

excalibur 1
(image © Marvel Comics)




A propos Doop 252 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.