Dark Nights : Death Metal n°7 : la naissance de l’Omnivers DC Comics !

dark-nights-death-metal-7

Cet article consacré à Dark Nights : Death Metal n°7 fait partie de la chronologie DC Comics de l’année 2021.

dark-nights-death-metal-7

Titre VO : Death Metal, chapter 7

Titre VF : Death Metal, chapitre 7

Parution VO : 5 janvier 2021 (cover date : mars 2021)

Crédits :

Scott Snyder (Scénario)

Greg Capullo, Yannick Paquette, Bryan Hitch (Dessin)

Jonathan Glapion, Yannick Paquette, Bryan Hitch (Encrage)

FCO Plascencia, Alex Sinclair, Nathan Fairbairn (Couleurs)

Parution VF : album Batman Death Metal n°4 paru chez Urban Comics

Première apparition : –

Résumé et notes de lecture :

Wonder Woman, dernier espoir de l’univers DC Comics

Death Metal, FIN ! Enfin. Wonder Woman, devenue l’héroïne la plus puissante de l’univers, fait face au Darkest Knight. Le combat se déroule à un niveau cosmique au point que les 2 combattants remontent le temps pour revenir au moment de la création de l’univers par la Main de Perpetua. Le Darkest Knight lui explique que quand bien même elle le vaincrait ici, Perpetua effacerait le résultat de leur combat. En échange de son ralliement, le Darkest Knight lui propose une alliance que Diana refuse, évidemment. Wonder Woman décide alors de projeter le Darkest Knight jusqu’à la fin de tout afin de l’anéantir.

dark-nights-death-metal-7

Les héros DC face aux hordes du Darkest Knight

Pendant ce temps, la bataille fait rage entre les héros (et vilains) DC Comics et les incarnations maléfiques venus du Multivers Noir dirigés par le Roi Robin. La Bat-Family affronte sa horde de Groblins. De son côté, Superman et ses amis et ennemis proches se rallient pour vaincre le Dernier Soleil, incarnation pervertie de Superman. Dans les 2 cas, les héros sont dépassés par leurs adversaires. Seul Batman survit à l’affrontement avec les Groblins et se retrouve seul face au Roi Robin : il utilise alors l’anneau de Black Lantern pour ressusciter sa Bat-Family. Côté Superman, les choses semblent mal embarquées elle aussi : irradié par le Dernier Soleil, ses cellules sont mourantes. Lex Luthor surgit dans son armure qui lui permet de créer un trou noir afin de happer le Dernier Soleil.

dark-nights-death-metal-7

La réalité remodelée

À la fin des temps, Wonder Woman propulse le Darkest Knight dans un soleil afin de l’anéantir. Diana reprend connaissance au côté d’une entité mystérieuse qui prend son apparence de ses débuts. Cette entité cosmique lui explique qu’elle peut créer des multivers. Face au courage des héros DC, cette entité et ses alliés vont reconstruire la réalité. Cette reconstruction a toutefois un coût : Diana va devoir se sacrifier et quitter la Terre pour rejoindre ces entités et défendre la nouvelle réalité.

dark-nights-death-metal-7

L’hommage heavy metal à Wonder Woman

La réalité a été recréé. Sur Terre-0, de nos jours, Superman fait une allocution pour rendre hommage à Wonder Woman. Puis, pour célébrer le retour du multivers, les héros DC Comics font la fête au son du… heavy metal, évidemment !

dark-nights-death-metal-7

La nouvelle Totalité

Sur la face cachée de la Lune, Flash alias Wally West découvre « la Totalité » : un groupe de personnages DC sensés veillés sur la Terre, composé du Limier Martien, d’Hawkgirl, de Mr Terrific, Vandal Savage, Talia Al Ghul et Lex Luthor. La Totalité a fait le point sur l’état du multivers : le passé de DC Comics est restauré, l’hyper-temps tout comme les passés alternatifs. Certains des morts sont revenus. Il y a un grand absent : Darkseid. Mais surtout, il y a maintenant un omnivers, c’est-à-dire un espace infini de multivers, une « frontière infinie », avec 2 centres cosmiques mystérieux. L’un d’eux est une Terre, un monde alpha appelé « l’Altermonde ».

Sergent Rock au front

Terre-0, 1943. Profitant d’une pause sur la ligne de front, le Sergent Rock finit d’écrire dans le journal d’Hawkman. Celui-ci le rejoint et la Société de Justice d’Amérique se lance à l’assaut.

dark-nights-death-metal-7

Commentaires

La saga Death Metal se termine sur cet épisode. Les fondations de l’univers DC Comics sont donc profondément remodelées, avec cette histoire d’omnivers et de frontière infinie. C’est d’ailleurs le terme d’Infinite Frontier qui donnera son nom à la prochaine période éditoriale de DC Comics. Mais avant cela, l’éditeur choisit de se projeter dans le futur, avec une période appelée Future State. Pour en revenir à Death Metal n°7, l’épisode se termine un peu trop rapidement à mon goût, par une pirouette ô combien prévisible. À noter qu’Urban Comics a réédité cet épisode, et les 6 précédents, dans des albums courts cartonnées, reprenant chacun les couvertures heavy metal de la VO en partenariat avec de grands noms du rock. ■




A propos Stéphane Le Troëdec 612 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.