1 mois pour dépenser 60 euros en comics (octobre 2019)

Chute Libre pour Skyward

J’étais vraiment très attiré par Skyward ! Le principe de l’histoire me plaisait bien (un monde où la gravité a disparu) et surtout, la série avait pour dessinateur Lee Garbett, qui est non seulement l’un de mes artistes préférés mais aussi complètement sous-coté. La couverture est alléchante mais les deux premiers épisodes ne m’ont pas du tout convaincu. Le graphisme n’est pas un problème, loin de là, mais c’est surtout qu’au bout de 40 pages, on se rend compte que le récit n’avance pas.  Le scénariste de la série, un des showrunners de la série Lucifer, nous prouve une fois de plus qu’écrire pour les comics est un véritable métier qui laisse peu de place à l’improvisation. Peut-être que la suite est meilleure, mais je n’ai pas été convaincu par l’histoire très superficielle développée dans les deux 1er épisodes pour acheter cette série. C’est un peu ma déception du mois !

 

Il me reste donc 177,99 €… Et je suis assez ennuyé car tout ce qui va suivre mérite largement le coup d’œil. Mais il va falloir faire un choix ! Les comics qui ne sont pas mauvais mais que je ne prendrais pas pour diverses raisons

 

 

Angela, mwen ké fend… etc…

C’est pas qu’il est mauvais ce tome d’Angela, le problème, c’est que le personnage n’a pas réussi à s’installer dans la mythologie Marvel. L’introduction s’est réalisée aux forceps et donc cela n’a pas fonctionné. L’idée de la rattacher à Asgard est bonne mais en dépit de la présence de Kieron Gillen, qui a réalisé l’une des meilleures séries basée sur l’univers d Thor avec petit Loki, la série n’arrive pas à décoller. On a toutefois quelques bons moments, avec une relation plutôt bienvenue entre notre héroïne principale et sa sidekick, qui se termine avec un rebondissement totalement imprévu. Nous avons aussi d’excellents dessins de Phil Jimenez et de Stéphanie Hans (qui va se charger de tous les flashbacks). Donc c’est une série très sympathique, mais assez classique qu’on oublie rapidement. Et puis le changement de costume est tout simplement abominable. Les lecteurs qui prendront ce comics liront une histoire correcte, bien soignée, mais très oubliable.

 

 

On éteint la lumière pour Green Lantern : Terre Un

Là aussi, nous avons typiquement un bon comics mais que je ne conserverai pas parce qu’il y a des choses nettement meilleures ce mois-ci. Garbiel Hardman et sa femme Corinna Bechko nous offrent une nouvelle redite des origines de Green Lantern, adaptée dans un futur proche. Hal Jordan est un mineur de l’espace, qui va tomber sur un anneau en effectuant des forages. Pourchassé par les Manhunters, sa première mission va se révéler d’une importance capitale : se débarrasser de ces fichus robots tueurs et délivrer tout le corps des Green Lanterns. Typiquement divisé en deux parties, cet album va nous proposer tout d’abord des origines soporifiques sans vraiment grand intérêt pour ensuite prendre son essor dans une deuxième partie un peu plus rythmée. Après, j’ai un souci quand même : c’est que dès sa première aventure, ce nouvel Hal Jordan réussit à faire des exploits phénoménaux pour un nouveau Green Lantern. De fait, c’est un peu trop rapide et il y a un problème au niveau de l’évolution du personnage, comme dans toute cette série de one-shots Earth One. Mais l’histoire est loin d’être mauvaise ! De plus, les dessins de Gabriel Hardman sont tout simplement exceptionnels !

 

Je continue à supprimer des titres de ma wishlist dès la page suivante !




A propos Doop 266 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.