1 mois pour dépenser 60 euros en comics (novembre 2019)

budget comics selection 60 € novembre 2019
(image © DC Comics)

Le Démon renvoyé en Enfer !

Je ne suis pas le plus grand fan de Jack Kirby en scénariste, même si quelques-unes de ses œuvres sortent du lot (allez savoir pourquoi, j’ai adoré Kamandi mais n’ai pas pu aller au bout de OMAC). Et en toute sincérité, le Démon n’est pas un personnage que j’apprécie. L’astuce de le faire parler en rimes m’ennuie profondément au bout de quelques pages. Mais je ne doute pas que les fans de l’artiste adoreront le voir dessiner des créatures horrifiques et des monstres. J’ai quelques doutes sur ses histoires, souvent assez répétitives. Cela fera toutefois un joli cadeau de Noël pour les amateurs.

 

 

budget comics selection 60 € novembre 2019
(image © DC Comics)

C’est la Crise

Tom King a livré 2 des meilleurs comics de ces dernières années : Shérif of Babylon et Mister Miracle. Et autant les 1ers épisodes de Heroes in Crisis pouvaient être intrigants avec un style tout en profondeur très caractéristique de l’auteur, autant il foire totalement la fin de son récit. D’une idée à la base originale, à savoir l’existence d’un Sanctuaire permettant aux héros de faire le point et de se reposer après certaines missions difficiles, on aboutit à une enquête bâclée et un meurtrier dont les motivations et le modus operandi sont totalement absurdes. En voulant trop en faire, Tom King détruit totalement un personnage important de l’univers DC. Dommage. Les dessins de Clay Mann, Lee Weeks et Mitch Gerads sont en revanche somptueux.

 

Voilà, il me reste 46 € à dépenser, mission accomplie !

 

Quelle est ma sélection du mois de novembre 2019 ? Hop, on clique sur la page suivante !




A propos Doop 266 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.