Fredric, William et l’Amazone : le puritain et le polygame qui ont façonné l’Amérique des années 50

fredric william amazone
(image @ Glénat)

Fredric, William et l’Amazone raconte les parcours croisés de Fredric Wertham et de William Mouton Marston. À travers les vies de ces 2 personnages réels, Jean-Marc Lainé et Thierry Olivier racontent une partie essentielle de la pop culture actuelle.
■ par Christophe Colin

 

fredric william amazone
(image @ Glénat)

 

Si opposés et pourtant si proches ?

Fredric Wertham et William Moulton Marston sont 2 hommes très importants dans l’histoire des comics. Le 1er, psychiatre de renom, est surtout connu pour avoir écrit le livre Seduction of the innocent, qui aboutit à l’apparition de la censure via la création du Comics Code Authority. Le 2nd, psychologue de métier, est également le scénariste à l’origine de la création de Wonder Woman. Le 1er est un puritain liant les comics aux phénomènes sociaux de violence urbaine et le 2nd est un polygame créant une héroïne féminine qu’il voyait comme un outil d’émancipation pour ces jeunes lectrices. Pourtant, leurs parcours sont presque identiques et ils auraient peut-être pu se croiser, ce qui n’est jamais arrivé. Le kiosque à journaux décrit dans cette histoire permet à la fois de voir l’évolution des comics, leur influence sur la société et sert d’ancrage humain rassurant avec la réalité.

 

fredric william amazone
(image @ Glénat)

 

Une tentative de réhabilitation du docteur Wertham ?

Pour tout fan de comics au fait de l’histoire de son medium favori, Fredric Wertham est l’équivalent humain de Lucifer et de Méphisto. Pourtant, il est bien plus complexe que cela et les procès anti-comics de la fin des années 1950 ne représentent qu’une infime partie de son existence. Pendant longtemps il a correspondu avec le docteur Sigmund Freud, le père de la psychanalyse moderne. Il a participé à des procès de tueurs en série célèbres comme Albert Fish. Liant les phénomènes de pauvreté à l’environnement social défavorable et à la délinquance, il ne pouvait que voir les comics d’un œil réprobateur. Il est amusant de le voir en couverture d’un faux comics policier en opposition à une jeune personne peu vêtue.

 

fredric william amazone
(image @ Glénat)

 

À LIRE AUSSI : 20 fois où des artistes de COMICS ont rencontré leurs SUPERHÉROS !

(image © Marvel Comics)

 

Une mise en scène cinématographique

La difficulté rencontrée par le scénariste Jean-Marc Lainé et le dessinateur Thierry Olivier a été de donner du mouvement et de l’émotion à une action statique comme la création de personnages de comics et la préparation de procès criminels. En liant le récit à une période historique longue et compliquée située de l’après Première Guerre mondiale à la fin des années 1950, les 2 créateurs font ressentir les émotions de F. Wertham et W. M. Marston, ce qui les anime et les fait vivre. Il y a un nombre de figurants importants car en plus de F. Wertham, W. M. Marston et leurs entourages respectifs, on y croise aussi J. Edgar Hoover, le directeur historique du FBI, le sénateur anti-comics Estes Kefauver ou Max et Bill Gaines, père et fils et responsables éditoriaux d’EC Comics connu pour Les contes de la crypte ou Mad. Le choix de l’utilisation graphique du lavis est une bonne trouvaille visuelle car elle donne à cette histoire une impression de passé révolu et le fait de choisir d’illustrer certaines cases en rouge pour F. Wertham et d’autres en bleu pour W.M. Marston montre bien ce qui les différencie. ■

fredric william amazone
(image @ Glénat)

Fredric, William et l’Amazone est une bande dessinée publiée en France chez Glénat.

 

À LIRE AUSSI : Les dessous de Wonder Woman : 5 faits étonnants sur la création de la plus connues des super-héroïnes !

(image © DC Comics et Warner Bros)




A propos Christophe Colin 84 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.