Authority revient dans The Wild Storm [critique des épisodes 7 à 12]

(image © DC Comics)

Après un 1er volume réussi, Warren Ellis monte encore le niveau de The Wild Storm d’un cran et retrouve les héros de The Authority, personnages phares de l’univers Wildstorm. Un pur bonheur !
■ par Doop

 

Les héros d’Image Comics sont de retour, modernisés et réactualisés ! (image © DC Comics)

 

L’apparition de l’Ingénieur et de la tentative d’assassinat ratée de Jacob Marlowe ont eu de sérieuses conséquences. Comme par exemple l’intensification de la guerre entre Skywatch, la branche spatiale secrète du gouvernement, et les IO, la branche terrestre. OU bien encore l’apparition de personnages qui pourraient jouer un rôle très important. De son côté, Marlowe continue à construire sa propre équipe d’agents. Mais le conflit entre les agences gouvernementales risque rapidement de dépasser la cadre terrestre dans la mesure où Marlowe se voit obligé de raconter ses origines. Et quel va être le rôle de ces 2 jeunes femmes surpuissantes nommées… le Docteur et Jenny Mei Sparks ? Pour le savoir, il faudra lire ce 2e tome de The Wild Storm !

 

The Wild Storm (image © DC Comics)

 

Après les WildCATS, voici venir Authority !

Dans le 1er volume de The Wild Storm, Warren Ellis s’amusait à réinventer les WildCATS de Jim Lee et l’univers Wildstorm de base. Je parle bien de celui qui avait servi de terreau aux toutes 1res années d’Image Comics. Dans ce 2e segment, Warren Ellis reprend à son compte les personnages d’Authority, qu’il a lui-même crée et qu’il connaît mieux que personne. De fait, c’est un véritable régal. Souvenez-vous : les 1res versions des héros d’Authority collaient parfaitement à leur époque. Dans The Wild Storm, Jenny Sparks, le Docteur et même Jack Hawksmoor correspondent totalement à ce que l’on peut en attendre 20 ans plus tard. Leurs apparitions sont toutes iconiques ou mystérieuses… Et nous donnent envie d’en savoir plus !

 

The Wild Storm (image © DC Comics)

 

Un récit moderne et sans redite

Qu’on ne s’y trompe pas : comme le 1er tome, ce 2nd volume de The Wild Storm ne se contente pas d’être une simple variation des histoires passées. Et c’est bien la force de ce récit. En effet, Warren Ellis ne reprend pas à son compte et ne modernise pas les histoires déjà faites. Il prend les caractéristiques des personnages déjà existants et les réinvente dans un univers dense, cohérent et qui prend de l’ampleur numéro après numéro. On se demande d’ailleurs même comment le scénariste va faire pour tout faire rentrer en 24 numéros. C’est assez amusant de voir que le récit est extrêmement riche et détaillé : dans sa période Image Comics, Warren Ellis était plutôt connu pour dresser des histoires très décompressées. D’ailleurs, il n’est pas étonnant de voir que The Wild Storm a déjà donné lieu à une série dérivée, centrée sur l’assassin Michael Cray (Deathblow), qui a d’ailleurs un peu disparu de la série. Warren Ellis utilise comme à son habitude énormément de concepts scientifiques, mais cette fois-ci il introduit une part de mysticisme, de magie et de drogue. Vous pensiez déjà avoir tout vu avec le docteur de The Authority ? Vous risquez d’être vraiment surpris avec sa version The Wild Storm, mêlant divinités et drogues new âge !

 

The Wild Storm (image © DC Comics)

 

Une pépite qui ne connaît pas vraiment le succès

Pourtant le brio de Warren Ellis ne permet pas de faire de The Wild Storm un succès. Et c’est à mon sens incompréhensible. L’histoire est excellente : elle parle aux nouveaux lecteurs comme aux fans de The Authority et des Wildcats. Pourtant la sauce ne prend pas et The Wild Storm ne connaît pas le succès. Peut-être est-ce dû aux dessins de Jon Davis Hunt qui en toute honnêteté sont aussi bons que la plupart des autres dessinateurs indépendants « superstars ». La crainte vient peut-être du fait que Warren Ellis a du mal à terminer ses histoires, comme le prouve la mise en veille de la série à partir de l’épisode 18. Aura-t-on droit à une véritable fin ? On l’espère car pour le moment The Wild Storm est véritablement un sans-faute. On espère en tout cas une publication en France dans 2 jolis volumes une fois la série terminée. ■




A propos Doop 136 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.