1 mois pour dépenser 60 euros en comics ! (février 2019)

Et nous serons des étoiles… filantes !!! (Captain Marvel et nous serons des étoiles, tome 1)

Captain Marvel et nous serons des étoiles (image © Marvel Comics)

Oh, le run iconique de Kelly Sue DeConnick sur Captain Marvel (c’est pas moi qui le dit, c’est l’intro sur la jaquette). Euh oui… Alors comment dire… Dans iconique, je retiens surtout le « con ». Kelly Sue DeConnick n’aurait surtout pas dû toucher à ce personnage dont elle ne fait pas grand-chose. Nous avons des épisodes très creux et pas vraiment intéressants à l’image de ce que propose la scénariste depuis qu’elle officie chez Marvel Comics. À éviter. En plus c’est vraiment très cher. Et puis, Dexter Soy aux dessins… Ca envoie moyennement du rêve. Ne pensez pas que parce que cela ressemble au film ou que cela a inspiré le film, ça va être génial. Trop moyen pour le prix. Budget restant : 144.95 €.

 

 

Adieu Banner, Cage, cochons et couvées (Banner/Cage/Ghost Rider/Punisher par Corben)

Corben Marvel
Corben chez Marvel (image © Marvel Comics)

Je sais bien qu’il faut surfer que le salon d’Angoulême, mais peut-être pas à n’importe quel prix. Panini nous sort donc tout ce que Corben a récemment réalisé chez Marvel. Après tout qui peut leur en vouloir. Par contre, la moitié des trucs ne vendent pas du rêve. Car en dehors des dessins, il y a aussi des histoires. Si le Punisher The End tient la route (même si c’est du petit Garth Ennis), Cage et Banner sont 2 récits sans grand intérêt, réalisés par un Brian Azzarello qui prouve encore qu’une fois de plus il n’est pas fait pour les superhéros. Et que dire des 2 épisodes de Ghost Rider de Daniel Way qui ne servent à pas grand-chose. Beaucoup de sous pour un truc assez vide. Ce qui est exactement le contraire de ce qui m’est imposé. Budget restant : 108 €

 

 

Prochaine victime : L’intégrale Captain Marvel !

intégrale captain marvel tome 1 1967-1969
Intégrale Captain Marvel 1967-1969 (image © Marvel Comics)

Cette intégrale contient les tout 1ers épisodes de Captain Marvel version Arnold Drake et Gene Colan. Et même si vous connaissez toute la passion que j’ai pour le rétro, je dois vous avouer que je ne suis pas spécialement fan de ces épisodes que je n’ai pas relu depuis très longtemps. De plus, j’ai toujours un peu de mal à voir le dessin de Gene Colan colorisé sur du papier glacé, le dessinateur étant nettement mieux sur du noir et blanc. J’attendrai plutôt une 2e intégrale avec des épisodes de Starlin et… Pat Broderick… Et puis ça coûte cher les intégrales. À mon sens celle-là n’en vaut pas la chandelle. Budget restant : 73 € ! On est pas mal, mais c’est encore trop cher. Il va encore falloir couper un peu.


Adieu : Je suis Captain Marvel

je suis captain marvel
Je suis Captain Marvel (image © Marvel Comics)

Tiens, y aurait pas un film bientôt ??? Sincèrement, je ne suis pas du tout fan de ce genre de récits, qui proposent souvent des épisodes sans suite ou des trucs peu en rapport. La 1re apparition de Carol Danvers dans Captain Marvel est pour le moins anecdotique, son 1er numéro de 1977 aussi, je ne vous parle même pas des Secret Avengers ou du FCBD de Civil War II, ni même de Generations. Si cette intégrale vaut la peine, c’est surement pour la réédition du Avengers Annual 10 de Golden et Claremont, une des meilleures histoires des Avengers de tous les temps ! En revanche, Carol Danvers ne joue qu’un rôle mineur. Le Uncanny est un bon complément, dessiné par Jim Lee et Scott Williams. À la limite c’est l’album que je regrette d’enlever au vu du budget imposé ! Mais même les 7 € du mois précédent n’auraient pas suffi ! Budget restant : 48 € !!! C’est Byzance et ça me permet de garder 12 € pour la prochaine fois !

Vais-je tenir mon budget de 60 € ? Réponse dans les pages suivantes !




A propos Doop 244 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.