Jessica Jones : les points forts et les points faibles de la saison 3 – SANS SPOILER [avis]

(image © Netflix)

Depuis le 14 juin 2019, Netflix diffuse les nouvelles aventures de Jessica Jones, le tout dernier personnage Marvel ayant résisté aux annulations. Pour cette ultime production Netflix/Marvel, et après une saison 2 décevante, allait-on avoir une fin en fanfare ou une série médiocre ? La réponse se trouve entre les 2, avec une intrigue plutôt bien vue mais qui s’étire inutilement en longueur. Bref, une série Netflix.
■ par Doop

 

 

Point fort : Une héroïne toujours aussi bien jouée et attachante

En dépit de tous ses défauts, Jessica Jones a toujours pu compter sur la présence et le sérieux de Krysten Ritter dans le rôle-titre. Après les errements de la 2e saison, on se recentre cette fois-ci un peu plus sur la définition du héros et la place de Jessica dans un monde où de plus en plus de superhéros costumés sont sur le devant de la scène. Jessica Jones saison 3 joue donc sur l’ambigüité de cette jeune femme, toujours aussi paumée et déprimée, qui se bat contre ses propres démons et ses inquiétudes. Est-elle à la hauteur ? Sa volonté affirmée de ne pas vouloir entrer dans la lumière n’est-elle pas à l’origine de conséquences graves sur ses proches ? Toutes ces questions sont abordées avec subtilité et délicatesse par l’actrice, qui livre peut-être sa meilleure prestation sur les 3 saisons. Il faut dire que le scénario lui offre un méchant à la hauteur qui va la pousser dans ses retranchements.

 

(image © Netflix)

 

Point fort : Un vilain réussi

Greg Sallinger, joué par Jeremy Bobb (Manhunt, Unabomber) est en effet un adversaire de taille pour Jessica Jones. Doué d’un esprit remarquable mais complètement barré, le personnage va pousser notre héroïne à bout en n’hésitant pas à la frapper au plus profond de ses angoisses et de ses proches. Je trouve que c’est plutôt une bonne idée de confronter une héroïne dont les pouvoirs ne reposent que sur la force brute à un méchant machiavélique qui ne peut compter que sur ses capacités mentales, un peu comme dans la saison 1. Et on peut dire que ce dernier va aller assez loin. Manipulations, meurtres, pressions, chantage, Sallinger ne se refusera rien pour faire basculer Jessica vers le côté obscur ! Y arrivera-t-il ? Ou est ce qu’il préfèrera s’attaquer plutôt à ses proches comme Trish Walker ?

La suite ? Tout de suite !




A propos Doop 231 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.